M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Vous entendez un grondement ?

...c'est le tsunami des "droits sexuels" qui s'approche ...

"Mariage gai", théorie du genre, vous n'avez encore rien vu ! Le droit à la pédophilie pointe à l'horizon.

À voir absolument, une vidéo qui démontre que les enfants sont la cible numéro un des instances mondiales qui comptent approfondir et amplifier la révolution sexuelle, pour ainsi chasser toute innocence et pureté de la face de la Terre.

Laissez un commentaire

La marque de la Bête semble désormais devenir réalité

JH1_810_500_55_s_c1.jpg
John-Henry Westen participant au Rome Life Forum, en mai 2016

Par John-Henry Westen (LifeSiteNews) -- traduit par Campagne Québec-Vie

Sous le prétexte de combattre l'homophobie, l'éducation sexuelle, la liberté de choix, les droits LGBT, et le principe de non-discrimination, on nous impose une idéologie qui se répand dans le monde entier avec une ferveur religieuse. Contraire à la foi chrétienne, d'une manière ou d'une autre, cet ensemble de croyances est imposée plus que proposé. Ce nouveau dogme utilise le système éducatif, la législation nationale. Il attaque la religion, et l'Eglise en particulier, dans un effort permanent d'emporter l'adhésion partout dans le monde, en empêchant toute forme de résistance. 

A travers toute l'Amérique du Nord et l'Europe, depuis 20 ans, nous avons vu les boulangers, les photographes de mariage, les fleuristes, les professeurs, les avocats, le personnel de la santé, les personnalités médiatiques, les sportifs professionnels, les propriétaires des Bed and Breakfast, des maires, des éditeurs, des politiciens, des familles d'accueil, des officiers sapeurs, des magistrats et la police être pénalisés, ou perdre leur travail. Pourquoi? Parce qu'ils n'adhéraient pas aux nouveaux dogmes d'une religion qui se présente elle-même comme neutre et objective, comme l'arbitre de ce qui est acceptable dans le concert universel des religions planétaires.

Laissez un commentaire Lire la suite

La Canadienne Mary Wagner veut prouver aux juges que l’enfant conçu est un être humain même avant sa naissance

mary_wagner.jpgMary Wagner (source: www.stopaborcji.pl)

Par Olivier Bault (Nouvelles de France)

Le Canada est un des rares pays au monde où l’avortement est autorisé sans limitation pendant toute la durée de la grossesse. Le 21 septembre avait lieu le procès en appel de la défenseuse canadienne du droit à la vie Mary Wagner.

À nouveau jugée pour avoir gêné l’exercice d’une activité légale par une entreprise déclarée, c’est-à-dire pour être entrée dans un centre d’avortement afin d’essayer de convaincre des femmes de renoncer à leur décision de tuer leur enfant, Mary Wagner a demandé que soient appelés à la barre des médecins qui prouveront de manière scientifique que la vie humaine commence à la conception.

La juge Tamarin M Dunnet a considéré que le procès soulevait plusieurs questions constitutionnelles importantes et qu’une seule journée d’audience ne saurait suffire. Elle a donc décidé de reporter le procès qui se déroulera du 28 novembre au 2 décembre dans le bâtiment de la Cour supérieure de justice au 361 University Av. à Toronto.

 

Laissez un commentaire Lire la suite

Vers une interdiction totale de l’avortement en Pologne?

plakat_podpisy-reduit-418x600.jpg
Affiche de la campagne de 2013 pour interdire les avortements eugéniques

Par Olivier Bault (Nouvelles de France)

Mis à jour le 23/09/2016 : projet de libéralisation de l’avortement rejeté en première lecture, projet d’interdiction de l’avortement renvoyé en commission.

Vendredi, la Diète polonaise a décidé de renvoyer en Commission de la justice et des droits de l’homme le projet de loi citoyen prévoyant d’interdire l’avortement dans tous les cas sauf quand il s’agit de sauver la vie de la femme enceinte. Le parti libéral Nowoczesna avait demandé le rejet en première lecture de ce projet de loi, mais les députés en ont décidé autrement. La motion de Nowoczesna a été rejetée par 267 députés contre 154 et 11 abstentions. Le projet en faveur d’une libéralisation de l’avortement jusqu’à la 12e semaine de grossesse a quant à lui été rejeté en première lecture par 230 voix contre 173 et 15 abstentions.

La Diète polonaise examinait le jeudi 22 septembre en première lecture deux initiatives citoyennes sur l’avortement qui ont valeur de projet de loi. La deuxième initiative, lancée par les milieux féministes en réaction à la première et qui a recueilli plus de 215 000 signatures (il en faut au moins 100 000), voudrait légaliser l’avortement sur simple demande jusqu’à la 12e semaine de grossesse. Car en Pologne, depuis une loi votée en 1993, appelée « compromis sur l’avortement », les avortements sont interdits sauf dans trois cas de figure : lorsque la grossesse met en danger la vie ou la santé physique de la femme enceinte (tant que le fœtus serait incapable de survivre de manière naturelle hors du corps de sa mère), si les examens prénataux ou d’autres symptômes médicaux montrent qu’il existe une forte probabilité de déficience grave et incurable du fœtus ou de maladie incurable mettant sa vie en danger (tant que le fœtus serait incapable de survivre de manière naturelle hors du corps de sa mère), et s’il existe une présomption forte que la grossesse est le fruit d’un acte interdit par la loi (viol, inceste… – jusqu’à la 12e semaine de grossesse). Malgré ces restrictions, les avortements légaux sont en hausse. Il n’y a chaque année que quelques rares cas d’avortement pour cause de viol ou d’inceste (par exemple 3 cas sur 744 avortements en 2013). Ces avortements concernent dans plus de 90 % des cas une déficience génétique de l’enfant conçu (principalement des cas de trisomie 21).

Laissez un commentaire Lire la suite

Jim Caviezel, acteur principal de « La Passion du Christ » : « L’avortement est le « grand péché » des États-Unis, mais il y a un remède »

jim-6991397724_52f0cf81ca_b.jpg

Par Luke Faulkner, 16 août 2016, LiveAction News, traduit par Dominic Larkin pour Campagne Québec-Vie

L’acteur Jim Caviezel est un ardent défenseur des enfants non nés et de leur droit à la vie.

Caviezel est surtout connu pour ses rôles de Jésus dans "La Passion du Christ" et de John Reese dans la série télévisée à succès "Person of Interest". En 2013, Caviezel a parlé à un groupe à Rock Church à San Diego sur le "grand péché "en Amérique, en adressant son message aux femmes et aux hommes qui ont été touchés par l'avortement.

« Beaucoup de gens font partie de ce grand péché dans ce pays », a déclaré Caviezel. « Ce sont les enfants de Dieu et il les ramène à la maison. »

Caviezel a traité du pardon et du drame des millions d'enfants à naître tués par l'avortement.

Laissez un commentaire Lire la suite

Un hôpital juif refuse d'avorter un jumeau en santé dans une «réduction sélective»

jumeaux.JPG

Par Lianne Laurence (LifeSiteNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

(LifeSiteNews) - Une femme de la région d'Ottawa a fait appel de la décision du Tribunal des droits de l'Ontario que l'hôpital Mount Sinai n'a pas commis d’acte discriminatoire contre elle,  lorsqu’on  a refusé en mai dernier d‘avorter l'un de ses jumeaux en bonne santé. 

Brian Cook, un arbitre du OHRT (Tribunal des droits de la personne de l’Ontario), a jugé le 18 juillet que la décision de l'hôpital Mount Sinai de refuser à une femme de 45 ans (dénommée C.V.), un avortement sélectif, était fondée médicalement et ne constituait pas un acte discriminatoire.

«Un médecin n'est pas dans l’obligation d'effectuer une procédure médicale qu’il estime médicalement inappropriée» écrivait-il dans son jugement.

Pendant ce temps, l'hôpital de Toronto a soutenu que son refus reposait sur «la conscience des cliniciens», mais a créé depuis une politique affirmant que «le principe éthique de l'autonomie du patient doit avoir primauté.»

Laissez un commentaire Lire la suite

Six cliniques d'avortement, faute de clientèle, mettent la clé sous la porte

1-PP-closed-colorado.jpg

Par Lisa Bourne (LifeSiteNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

15 juillet 2016 -- Six établissements de Planned Parenthood s’apprêtent à fermer définitivement leurs portes d’ici la fin de l’année, à commencer par le centre de Muncie, qui met fin aux services aujourd’hui, et le centre de Terre Haute vendredi prochain, le 20 juillet.

Les cliniques associées au groupe Planned Parenthood of Indiana and Kentucky (PPINK) « sont en cours de restructuration afin de mieux pouvoir servir leurs patients », a annoncé le géant de l’avortement jeudi.

En plus de celles de Muncie et de Terre Haute, la succursale de Valparaiso fermera le 21 juillet, selon l’annonce ; celle de Fishers, le 26 juillet ; Avon barre les portes le 30 août ; finalement, celle de East Chicago mettra fin à toutes ses opérations le 15 décembre. On s’attend à ce que ces quatre dernières se fusionnent avec d’autres filiales PPINK qui auront par la suite « des horaires prolongés », tandis que celles de Muncie et de Terre Haute fermeront de façon permanente.

« Bien que nous préférerions construire de nouvelles succursales plutôt que d’en réduire le nombre, nous reconnaissons que nos patients seront mieux servis si nous introduisons des mesures d’efficacité qui favorisent davantage notre mission à long terme, déclare Betty Cockrum, présidente du PPINK. En tant qu’organisme à but non lucratif, nous avons le devoir envers nos patients, notre personnel et nos parties prenantes, de faire un usage judicieux de nos ressources. »

Laissez un commentaire Lire la suite

Des travailleurs en avortement admettent qu’on tue des enfants survivant à l’avortement hors de l’utérus

neonatal_jaco2.JPG

Par Sarah Terzo (LiveActionNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

Dans la Revue des Lois et Politiques de Stanford, deux avorteurs ont fait une affirmation surprenante. Apparemment, quand ces avorteurs ont commis des avortements sur des fœtus d'âge avancé dans les années 90, ils se sont assurés que le fœtus meurt dans les entrailles de la mère avant de l’en délivrer pour éviter d’accoucher des enfants vivants. D'en voir un qui survit à l’avortement était « déconcertant », ont-ils reconnu. Nous utilisons de l’urée pour être sûr d’effectuer la mort du fœtus. C’est troublant à tout le personnel d’avoir à sortir ces fœtus quand ils ne sont pas mort-nés. (1)

Pour ces avorteurs, c’est « déconcertant » d’avoir un enfant né entier vivant, battant du pied dans un établissement d’avortement. J’oserais penser ainsi. Imaginez à quel point ça doit être « déconcertant » pour la maman. Percevoir une naissance accidentelle comme « déconcertante », cependant peut paraître pratiquement un euphémisme.

On se demande souvent comment ce scénario a pu se passer en réalité. On sait à partir de diverses affirmations faites par des avorteurs pendant l’enquête secrète InHumain menée par Live Action, que l’objectif d’un avortement tardif est d’empêcher que l’enfant ne naisse vivant. Toutefois, il n’y a aucune garantie :

Laissez un commentaire Lire la suite

Pourquoi je ne boirai plus jamais de café Starbucks : Ils amassent des fonds pour l’avortement

starbucks-NON.JPG

Par Sarah Zagorski (LifeNews)- traduit par Campagne Québec-Vie

Certaines des plus grandes multinationales américaines ont annoncé publiquement qu’ils ne supportent pas Planned Parenthood [fournisseur no. 1 d'avortement aux États-Unis] à la lumière des révélations faites au sujet de leurs activités de prélèvement d’organes. En juillet, Coca Cola, Ford Motors, la Société Américaine du Cancer, American Express, et Xeros assurèrent leurs clients que bien qu’ils aient été listés comme partenaires sur le site web de Planned Parenthood, ils ne supportent pas l’organisation par des dons. 

Malheureusement, toutes les compagnies n’ont pas emboité le pas. Par exemple, une cliente pro-vie du nom de Megan Fox écrivit une lettre à Starbucks intitulée “Cher Starbucks, Vous M’Avez Perdue À Planned Parenthood”, après avoir découvert la vérité au sujet de leur soutien à la compagnie d’avortement. Elle débuta sa lettre en expliquant qu’elle (comme beaucoup d’Américains) aime leur café et profite de leurs produits depuis plusieurs années. 

Elle écrivit, “Je suis membre et ai une carte or de Starbucks. J’aime vos produits et préfère, depuis maintes années, le grand moka avec lait de noix de coco, sans crème, extrêmement chaud. C’est ma boisson. Je suis à deux étoiles de recevoir une boisson gratuite sur ma carte or. J’ai travaillé fort pour cela. Ce n’est pas facile de recevoir des récompenses et le café n’est pas donné. Bref, j’ai presque eu droit à un moka gratuit, et j’avais très hâte.”

Laissez un commentaire Lire la suite

Pence: Trump et moi, nous enverrons l'Arrêt Roe contre Wade “dans les oubliettes de l’histoire”

trump-et-pence.JPG

Par Calvin Freiburger (LiveActionNews) - traduit par Campagne Québec-Vie

Mike Pence, Gouverneur de l’Indiana et candidat républicain à la vice-présidence, a déclaré jeudi qu’en cas de leur victoire à l’élection présidentielle, Donald Trump et lui-même vont jeter l'Arrêt Roe contre Wade [qui en 1973 a dépénalisé l'avortement aux États-Unis] dans les oubliettes de l’histoire où il appartient. 

“Je suis pro-vie et je ne m’excuse pas pour cela,” a déclaré l’ancien membre du Congrès lors d’une rencontre à Grand Rapids dans le Michigan. Il a continué en disant que les juges à eux seuls pouvaient rendre l’élection de 2016 hautement significative pour la cause pro-vie dans la mesure où leurs décisions “influenceront notre Cour Suprême pendant les 40 prochaines” années. 

Pence a plaidé en ces termes : “Dites à vos voisins et à vos amis : dans l’intérêt de l’État de droit, par souci du caractère sacré de la vie, dans l’intérêt du second Amendement et de toutes les autres libertés accordées par Dieu, nous devons veiller à ce que ce soit Donald Trump qui nomme les juges de la Cour Suprême.”

Laissez un commentaire Lire la suite