M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2641 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Une très belle lettre à une femme qui a avorté sous contrainte et qui est malgré tout pour la « liberté » de choix...

Vous pouvez d'abord lire la lettre de cette femme qui s'est sentie obligée d'avorter, parue dans le journal Le Monde du 23 janvier 2014 et qui, étrange paradoxe, milite pour la « liberté » d'avorter. Elle témoigne de la force de l'endoctrinement d'une personne forcée d'agir contre son gré, et qui acquiesce... En voici un extrait :

(Photo : Vanz sur flickr.com, licence creative commons)

(...)Les nausées ne la lâchent pas, du matin au soir, comme si avant de partir, le bébé voulait lui rappeler qu'il est là, dans son ventre, du matin au soir. Elle veut fumer, même si elle a mal au coeur, même si elle a les mains qui tremblent, même si elle a envie de chialer, de hurler, elle veut un café juste pour pouvoir fumer sans vomir.

Lui veut tout ce qu'elle veut, tout ce qui peut lui faire plaisir, tout ce qui peut l'empêcher de pleurer. Sauf le garder. Mais un café, ça, il peut.

Il est près de midi. Ils remontent dans la voiture, il prend le plan, cherche la rue Nicolo, la guide. Elle trouve ça tellement glauque, lui qui la guide vers cette clinique où elle ne veut pas aller, pour avorter de cet enfant qu'il ne veut pas garder. (...)

Puis la réponse de cet homme, cette lettre à Géraldine du 29 janvier 2014 dont voici un extrait :

(...)Pourquoi, Géraldine, ce monde, cette société, ces pouvoirs publics, ne développent-ils pas une vraie politique d'accueil, une politique d'aide aux femmes dans votre situation et aux femmes célibataires ? Pouvez-vous m'expliquer, Géraldine, vous qui avez travaillé au cabinet de Roselyne Bachelot, pourquoi notre État qui affirme vouloir diminuer le nombre d'avortements ne commence-t-il pas par informer les femmes, et lister aux femmes enceintes les aides auxquelles elles ont droit ? Pourquoi le site gouvernemental est-il si unilatéral et ne les mentionne-t-il pas ? Pourquoi le site du Planning Familial n'en fait-il pas état ? Pourquoi l'Etat ne diffuse-t-il pas un de ces fascicules dont il a le secret quand il s'agit de manger moins sucré ? Pourquoi faut-il que ce soit Alliance Vita qui édite le guide des aides publiques pour les femmes enceintes ? Un choix véritable ne suppose-t-il pas une alternative ? (...)

Effectivement, dans le parcours de cette femme, personne ne l'a encouragée à suivre son coeur qui désirait garder l'enfant. C'est cela, le « libre » choix...

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2641 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire