M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un pro-vie catholique gagne la course à la chefferie du Parti conservateur

andrew_scheer.jpg

Andrew Sheer

Par Pete Baklinski traduit par Campagne Québec-Vie

Toronto, 29 mai 2017, (LifeSiteNews) -- Un catholique, père de cinq enfants et député fédéral, possédant un fort dossier de votes pro-vie et pro-famille, est devenu le nouveau chef du Parti conservateur du Canada.

Andrew Scheer, âgé de 38 ans, a remporté une victoire surprise dans la nuit du 28 mai au treizième tour de scrutin. Il a remporté cette victoire avec 51% des voix par rapport aux 49% du candidat favori Maxime Bernier, après avoir été derrière Bernier lors des 12 premiers tours de scrutins. Le comptage des votes s’est déroulé à Toronto, au cours de la convention à la direction du parti.

Les deux autres candidats pro-vie, Brad Trost et Pierre Lemieux, ont terminé respectivement en quatrième et septième places.

Scheer a conduit une campagne visant à unir les conservateurs sur la base des « meilleures politiques » du parti. Parmi ses promesses sur les thèmes de la famille et de la liberté, on trouve le refus de financer les universités qui ne respectent pas la liberté d'expression, le soutien des droits des parents en tant que premiers éducateurs de leurs enfants, et la mise en place d’allocations de maternité exemptes d'impôt. Il tentera de défaire le gouvernement du Premier ministre libéral Justin Trudeau lors des prochaines élections fédérales prévues en 2019.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Scheer, dont l'historique comme parlementaire pro-vie et pro-famille est parfait depuis qu’il est devenu député fédéral en 2004, a déclaré au début de sa campagne que, comme premier ministre, il n’introduirait pas une législation qui rouvrirait le débat sur l’avortement.

Quand LifeSiteNews a demandé à Scheer, dans un entretien qui a eu lieu en mars 2017, si comme chef du parti il fera une place pour les personnes qui tiennent aux valeurs pro-vie et pro-famille, il a répondu « absolument. »

« Dans toutes mes interventions publiques, je réaffirme toujours le fait que nous avons besoin d'accueillir toutes les tendances conservatrices sous le grand chapiteau conservateur, » dit-il à LifeSiteNews.

« Les personnes qui partagent ces croyances, font partie des personnes les plus positives que je connaisse, et elles le font par souci sincère envers leur communauté », a-t-il ajouté.

Quand on lui a demandé s’il agirait comme le précédent chef du Parti conservateur, Stephen Harper, qui votait en faveur de mesures pro-avortement et faisait pression sur les membres pour qu’ils s’opposent aux politiques pro-vie, Scheer a affirmé qu’un bon chef essaye de trouver « un terrain d'entente. »

« Sur plusieurs aspects, dans tous ces enjeux, on ne pourrait unir les conservateurs, ce qui causerait des divisions dans notre propre parti et unifierait l’opposition pour des positions qui ne seraient probablement pas adoptées, mais un bon chef de parti est capable de trouver un terrain d’entente sur certaines de ces questions, » a-t-il dit.

Scheer a affirmé qu’il protégerait « entièrement les droits de chaque député à exprimer leurs préoccupations sur les problèmes de toute nature. »

« Quand j'étais Président de la Chambre des communes, j'ai pris une décision importante qui défendait le principe selon lequel le droit de parole à la Chambre des communes ne provient pas d'un chef de parti, mais des électeurs qui, a l'origine, ont envoyé cette personne à la Chambre des communes en premier lieu. Ce sera donc ma façon de faire », a-t-il déclaré.

Il a également indiqué qu'il « protégerait absolument le principe du vote libre sur les questions qui relèvent de la conscience ».

Au cours de la Marche nationale pour la vie à Ottawa, le 11 mai, Scheer a fait transmettre un message par le député Garnett Genuis, aux milliers de personnes rassemblées, demandant la justice pour les premiers-nés. Dans un message lu par Genuis, Scheer, s'est appelé lui-même « pro-vie » et a critiqué le « programme idéologique » pro-avortement du Premier ministre Trudeau.

Lors de la Marche pour la vie, organisé par Campaign Life Coalition, cinq des députés ayant prononcé des allocutions sont parmi les soutiens de la campagne au leadership de Scheer.

Même si Campaign Life Coalition n'appuyait pas Andrew Scheer, à cause de ses remarques contre la législation pro-vie, Campaign Life Coalition, dans une déclaration après sa victoire à la chefferie, l'a félicité et a souligné son passé comme parlementaire pro-vie.

« Le résultat de la course démontre la force du mouvement social conservateur et l’importance du vote pro-vie et pro-famille » a affirmé Campaign Life Coalition dans un communiqué de presse. « Andrew Scheer dit qu’il mettra l’accent sur les meilleurs politiques du parti et sur ce qui unifient les conservateurs. Les meilleurs politiques du Parti conservateur du Canada comportent, son opposition à l’avortement selon le genre et la protection pour les enfants à naître, victime d’un crime. Nous attendons impatiemment de travailler avec Sheer, dans le combat pour ces politiques, qui ont déjà été approuvées par une majorité de congressistes, au dernier congrès sur la politique du parti conservateur de l’année dernière. »

« Les conservateurs représentent un bloc dans le parti et leur point de vue et leur souci doivent être respectés, » a proclamé Jeff Gunnarson, vice-président de Campaign Life Coalition. « Le parti doit reconnaître, que les électeurs pro-vie et pro-famille font parti de la coalition gagnante du Parti conservateur, en promouvant des politiques qui parlent des valeurs de beaucoup de Canadiens. »

Jim Hughes, président national de Campaign Life Coalition, a également remercié Trost et Lemieux, qu’il a soutenus. « [Ils] étaient sans complexes dans leurs convictions pro-vie et ont fait des problèmes pro-vie, une partie de leurs programme de course à la direction », a-t-il déclaré. « Scheer a été propulsé à la victoire par la redistribution des votes de Trost. »

Trost qui s’est rendu à la quatrième place d’une façon surprenante, a dit à CTV News, que sa forte place montre que le point de vue pro-vie et pro-famille qu’il représente, « sont celles d’un large pourcentage du parti. »

Trost affirme qu’il est impatient de travailler avec Scheer. Il a indiqué qu’il « continuera » à s’opposer à l’avortement au Canada, ajoutant que l’avortement est un des problèmes qui sera discuté, au premier plan, dans le parti.

« Ce sera une part du débat, » expose-t-il.

Le message entier de Scheer aux Canadiens rassemblés sur la colline du parlement, le 11 mai 2017:

« Je suis désolé de ne pouvoir être avec vous en personne aujourd’hui. Ceci est un évènement important, où des milliers de Canadiens se rassemblent dans la capitale du Canada pour s’exprimer et soutenir la vie.

Notre droit de nous exprimer, de marcher et d’être entendu, est fondamental. Et comme personne qui est pro-vie, je remercie chacun d’entre vous d’être ici aujourd’hui, au siège de notre gouvernement, pour faire en sorte que votre point de vue soit connu.

Là où Justin Trudeau croit que, pour se présenter comme un candidat libéral, il faille être pro-choix, je suis fier de me présenter pour la course à la chefferie du parti conservateur du Canada, dans le but de devenir un premier ministre sous lequel, tous les conservateurs seront les bienvenus à mon caucus.

Nous avons besoin d’un premier ministre qui soutiendra des projets de loi comme la Loi Molly, pour laquelle j’ai été fier de voter, et qui aurait amendé le code criminel, pour protéger les femmes enceintes et leurs enfants à naître, des agresseurs violents.

Là où les Conservateurs promeuvent les soins de santé pour les mères et les enfants, dans leur aide aux pays en développement, Trudeau dépense 650 millions de dollars provenant des taxes pour exporter son programme idéologique, chose contre laquelle j’ai parlé clairement et avec détermination. J’espère que vous vous tiendrez avec moi et l’immense majorité des membres pro-vie du parlement, et que vous m’inclurez au sommet de votre bulletin de vote, ou proche de celui-ci. »

Publicité



Laissez un commentaire