M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Un bébé sauvé lors de l'inversion de son avortement chimique

bebe-sauve-fox.JPG

Par LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Bill Melugin, présentateur sur la chaîne Fox 46, à Charlotte, en Caroline du Nord a partagé une information sur Facebook au sujet du 'choix' et de l'avortement, et ce d'une manière tout à fait nouvelle.

Melugin a interviewé Autumn Barnes, qui a pris la première pilule abortive (le mifépristone) connue sous le nom de RU-486 et le regretta, elle se demanda ensuite s'il y avait un moyen d'inverser le processus. Elle trouva le Dr. Matt Harrison, un des inventeurs de la pilule pouvant annuler l'avortement chimique, qui lui a donc injecté de la progestérone, dans l'intention de contrer les effets du médicament. Autumn Barnes a pu ensuite donner naissance à un petit garçon en parfaite santé. De nouvelles statistiques rapportent qu'il y a 300 médecins qui travaillent sur le traitement de la seconde chance, et à l'heure de la vidéo, 137 bébés sont nés grâce à cette intervention d'urgence.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

De Bill Melugin Fox 46 ;

Autumn Barnes a paniqué quand elle s'est rendu compte qu'elle était enceinte à l'automne dernier. Elle a déjà une fille. Elle a des factures à payer. Et elle s'inquiète au sujet de sa stabilité financière. Sans en parler à personne, elle a pris la pilule abortive à 8 semaines de grossesse. Elle a immédiatement ressenti qu'elle avait fait une erreur. Elle a essayé le traitement pour inverser l'avortement, promu par un docteur de Charlotte. Cela a fonctionné et elle a désormais un enfant de 5 mois en pleine forme nommé Walker.

C'est son histoire. 

Le Dr. Harrison et son équipe défendent le droit des femmes à changer d'avis, et qu'aucune femme ne soit contrainte de poursuivre un avortement contre sa volonté.

La pilule pour inverser l'avortement, selon Harrison, est efficace à 60%.

Publicité

×

IL NE RESTE QUE 2 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2601 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 2 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire