M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Synode sur la famille : des rectifications à suivre...

Sur le blogue de Jeanne Smits du 16 octobre 2014, une mise au point à lire en entier, dont voici le début :

(Photo : Dr Meierhofer sur wikimedia.org, licence creative commons)

 

 

 

 

Après la publication du document d’étape – relatio post disceptationem – une inhabituelle franchise s’est emparée de nombre de cardinaux de tout premier plan, que ce soit devant les médias ou plus discrètement dans les circuli minores, ou petits groupes, qui débattront du document jusqu’à jeudi matin. Le ton lénifiant du document « kidnappé » par les partisans d’un changement de la « pastorale » de l’Eglise à l’égard des personnes qui s’éloignent de son enseignement sur la famille et la sexualité a manifestement indigné un grand nombre de pères synodaux – une indignation à la mesure de la satisfaction des grands médias acquis à tout ce qui peut affaiblir les positions traditionnelles de l’Eglise sur le mariage.

« Indigne, honteux, complètement faux » : c’est ainsi que le cardinal Müller a désigné le rapport d’étape au cours d’un de ces circuli minores, s’il faut en croire le quotidien La Reppublica. On peut supposer que l’information est exacte : c’est le même préfet pour la Doctrine de la Foi qui avait regretté la semaine dernière que les travaux du synode ne soient pas publics. Il est vrai que s’ils l’avaient été, la supercherie de la relatio auraient été évidente.

Lui, le garant de l’orthodoxie, a peut-être voulu que sa violente critique soit « fuitée » dans la presse, d’autant qu’il n’a pas hésité à participer à la rédaction d’un livre en réponse aux propositions du cardinal Kasper en faveur de la communion pour certains divorcés « remariés ». Le simple fait de la parution de ce livre, Demeurer dans la vérité du Christ, et la qualité de ses signataires montrent s’il le fallait que la tentative de déstabilisation de l’Eglise est très réelle. Les forces en présence se montrent, s’opposent, se mesurent. La relatio a dépassé de loin ce qui était redouté, en ne se bornant pas à demander une fausse « miséricorde » pour les divorcés « remariés », mais en invitant l’Eglise à dégager les aspects « positifs » du concubinage, de l’union civile et de la vie en couple homosexuelle.

Devant de telles énormités le cardinal Müller a accusé – « aujourd’hui mais aussi au cours des journées précédents » – les « responsables du synode de censurer les voix contraires aux ouvertures », assure La Repubblica. Le journal précise que le cardinal Filoni a parlé de la « surprise » des cardinaux devant la manière dont les médias ont présenté le rapport d’étape comme une « décision du synode ». Il lui aurait plu que les médias « aident leurs lecteurs à comprendre » cette « dynamique », cette « richesse du débat ». Y croit-il vraiment, à cette possible honnêteté sur des sujets où les médias s’opposent à la voix de l’Eglise depuis des années, et la travestissent ?

Paul VI, prophète et père d'Humanae Vitae, qui sera déclaré « bienheureux » le 19 octobre, pourrait dire que « la fumée de satan », contamine toujours une partie non négligeable de l'Église catholique...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire