M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Souvent, l'ignorance et la peur sont les vraies raisons de ne pas vouloir d'enfants

Le Journal Métro du 17 janvier 2012 se réjouit de ce problème : le choix des femmes de ne pas avoir d'enfants. Bien sûr, la vocation de célibataire est bel et bien existante, mais ce n'est pas un choix vocationnel qui est ici présenté. Il suffit de voir le questionnaire pour déterminer si l'on veut des enfants pour constater combien l'ignorance et la peur sont les raisons de ce choix.
 
L'arrivée d'un enfant change une vie et développe les ressources et capacités de dévouement et d'amour inconnues chez la personne auparavant. Le soutien des proches et amis permet cette transition et les sourires de bébé changent le coeur.
 
En fait, si l'on regarde le questionnaire évoqué pour déterminer si l'on veut ou pas des enfants, très peu de gens répondront positivement. Cela rappelle l'expérience faite dans certaines écoles pour dissuader les jeunes filles de devenir mères. Toute la journée, elles devaient se promener avec une poupée du poids de l'enfant, la « nourrir » à certaines heures et ainsi de suite. Ne faire prendre conscience que des tâches sans les nombreuses joies qui l'accompagnent est de la malhonnêteté intellectuelle. Souhaitons que le moins de femmes possible tombent dans ce piège qui leur laissera pour la plupart, un goût très amer pour leur vieillesse...
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire