M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

895 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Revendication de trois universitaires québécois : la reconnaissance des animaux comme étant des « personnes » à part entière...

Pourquoi devrait-on donner le statut de personne aux « animaux »? Sur le site du jounal Le Devoir du 4 février 2014)


(Photo : Jason Ahrns sur flickr.com, licence creative commons)


 



On leur refuse toujours l’exercice des libertés les plus élémentaires, comme la possibilité de se déplacer, d’avoir des relations avec leurs pairs et d’exprimer leurs comportements naturels. Ils sont toujours soumis au régime de propriété et on continue donc à en faire le commerce, c’est-à-dire à les vendre, les acheter, les détruire, en tirer profit, etc.


Les auteurs de cette lettre dénoncent une alimentation autre que végétalienne, l'utilisation de la laine, du cuir ou de la fourrure, les parcs aquatiques, les zoos, les rodéos, l'utilisation de chiens de traîneaux, etc.



Il faut plutôt accorder la personnalité juridique à tous les êtres sensibles. Bien sûr, la reconnaissance politique et juridique du statut de personne aux animaux sensibles impliquerait l’abolition de l’exploitation animale institutionnalisée et l’abandon de la consommation de produits issus de cette exploitation. C’est que seule l’adoption d’un mode de vie « végane » permet de répondre adéquatement à l’intuition selon laquelle il ne faut pas faire souffrir les animaux sans nécessité.


Pour en savoir plus sur le véganisme, vous pouvez consultez l'article de wikipédia.


Les auteurs de cette lettre sont :



Frédéric Côté-Boudreau - Doctorant en philosophie à l'Université Queen's


Valéry Giroux - Docteure en philosophie et coordonatrice du Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal


Jean-Philippe Royer - Candidat au doctorat en philosophie à l'Université de Montréal et à l'Université catholique de Louvain


Ce sont de tels « philosophes » qui ont fait perdre toute crédibilité à la philosophie, amour de la sagesse qui doit passer l'épreuve de la réalité, et non pas être une construction idéologique farfelue, sans référence au réel...


Nous leur conseillons vivement le séjour auprès de certaines espèces animales avec  l'obligation de leur laisser « exprimer leurs comportements naturels » histoire de reprendre définitivement contact avec la réalité. S'ils survivent, il est permis de croire que leur discours sera enrichi de quelques nuances... Voici un vidéo ou « malheureusement »  on empêche un lion de se déplacer en toute liberté et d'exprimer ses comportements naturels auprès d'un bébé.


//www.youtube.com/embed/Qc55K13HxIs

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

895 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire