M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Rappel au NPD : les femmes qui se font avorter souffrent plus que celles qui accouchent

La députée Niki Ashton du NPD a déposé une motion le 8 mai 2014 pour promouvoir l'avortement comme un « droit » :

La motion se lit comme suit :

Que, de l’avis de la Chambre :

a) le droit des femmes de choisir l’avortement est au cœur de l’égalité et touche aux droits de la personne, qu’on soit au Canada ou ailleurs dans le monde;

b) en prévision du sommet international sur la santé des enfants et des mères qui aura lieu du 28 au 30 mai 2014, le gouvernement devrait avoir pour grandes priorités de donner plus de pouvoirs aux femmes dans le monde, de promouvoir l’égalité des sexes et de soutenir les services de santé en matière de procréation, y compris toute la gamme de services de planification de la famille et de santé en matière de procréation et de sexualité;

c) le gouvernement devrait abandonner sa politique qui consiste à refuser de financer les programmes internationaux qui soutiennent les diverses options de planification de la famille et de santé en matière de procréation, y compris l’avortement.

Il faudrait rappeler au NPD que bien loin d'être un bienfait, l'avortement nuit gravement à la santé de la mère... Nous les invitons à lire cet article Les femmes qui se font avorter souffrent plus que celles qui accouchent...  dont nous reproduisons ici un extrait :

(...) Un avortement chirurgical est une procédure intrusive qui interrompt de façon violente un procédé biologique naturel. Parmi les complications documentées, on compte des hémorragies, des infections, des dommages au col cervical, des perforations utérines, des inflammations du pelvis et des résidus de tissus foétal ou placentaire.(1)   Certaines de ces complications nécessitent des chirurgies supplémentaires et peuvent affecter la fertilité . L’avortement peut résulter en un décès. De vastes études basées sur des statistiques de la Finlande,(2) du Danemark(3) et des États-Unis(4) démontrent que le taux de mortalité maternelle à la suite de l’avortement est beaucoup plus élevé que ce même taux suite à une naissance (voir Fig. 1). Des taux de mortalité plus élevés persistent jusqu’à 10 ans après un avortement.  (...)

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire