M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016

noel-v1.JPGMerci de nous aider avec un don spécial en ce temps de Noël, où nous célébrons la naissance de notre Sauveur. Notre objectif est de 5 000$. Merci de votre précieuse collaboration.

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Résumé d'une victoire au Parlement Européen!

Sur le site de Nouvelles de France du 6 novembre 2013 :

(photo : Parlement européen par Alexandre Prévot, sur flickr.com, licence Creative Commons)

Les défenseurs du droit à la vie et des libertés fondamentales ont gagné une bataille importante au Parlement européen contre le lobby de l’avortement et les velléités totalitaires de la gauche

Alors que la collecte des signatures en faveur de l’Initiative citoyenne européenne Un de Nous s’achevait le 1er novembre à minuit avec près de 1,8 millions de signatures, soit près du double de ce qui était exigé pour imposer son examen par la Commission européenne, la contre-offensive du lobby de l’avortement et des idéologues du genre au Parlement européen s’est soldée par un échec avec le renvoi en commission parlementaire le 22 octobre de la proposition de résolution « Estrela ». Ce texte est sans doute un des plus bizarres et des plus dangereusement extrémistes de ce parlement dont le mandat prendra fort heureusement fin l’année prochaine. Il sera probablement remplacé par une assemblée nettement plus euroraisonnable à en croire les sondages dans plusieurs grands pays européens, France comprise.

Proposée sous forme de Rapport sur la santé et les droits sexuels et génésiques (les droits reproductifs en novlangue, ndlr) par la « Commission des droits de la femme et de l’égalité des genres » (l’égalité des sexes en novlangue, ndlr), portant le nom de la rapporteuse Edite Estrela, une socialiste portugaise membre de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (le groupe dont font partie les socialistes français), cette résolution avait pour but avoué de contrer l’Initiative citoyenne européenne Un de Nous qui veut interdire aux institutions européennes de financer les avortements et la recherche sur les embryons (plus d’explications dans cet article). Le renvoi en commission du rapport Estrela équivaut très probablement à son enterrement puisque les travaux du parlement actuel seront clos en avril 2014 et qu’il n’est désormais plus permis de déposer de nouveaux rapports pour le vote de résolutions. C’est un succès personnel pour l’eurodéputé FN Bruno Gollnisch qui a imposé avec le soutien du groupe des Conservateurs et réformistes européens un vote sur le renvoi de ce rapport en commission, un vote que la gauche antidémocratique du PE aurait voulu éviter.

Le rapport Estrela affirme parmi d’autres inepties qu’il existerait un droit international à l’avortement et il demande par conséquent aux États membres de garantir un libre accès aux prestations d’infanticide prénatal, y compris sans l’accord des parents pour les jeunes filles mineures. Il milite également, conformément aux recommandations délirantes de l’OMS, pour une éducation sexuelle et une éducation à l’idéologie du genre obligatoire dès l’école primaire toujours sans que les parents puissent s’y opposer. Bien entendu, la résolution avancée par les socialistes avec le soutien de l’extrême-gauche rouge-verte n’aurait aucun caractère contraignant puisque l’Union européenne n’est pas compétente pour les questions d’avortement et d’éducation sexuelle, mais il s’agit d’empiéter toujours un peu plus sur les compétences des États et de mettre la pression sur les pays récalcitrants au programme du lobby de l’avortement financé par de grandes firmes pharmaceutiques et au programme gendériste du lobby LGBT. Il s’agit aussi de donner une orientation pro-avortement et pro-idéologie du genre à l’action extérieure de l’UE, afin de contrer de manière préventive l’impact potentiel de l’initiative Un de Nous sur les politiques de l’UE dans le monde.
 Mais les droites, pour une fois à peu près unies, ont bloqué cette nouvelle offensive liberticide de la gauche et il faut s’en réjouir. Au Parlement européen, 351 députés ont voté pour le renvoi du rapport Estrela en commission, 319 ont voté contre, exprimant ainsi leur soutien pour le rapport, et 18 se sont abstenus (voir ici qui a voté pour et qui a voté contre parmi les eurodéputés français).

(...)

 

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2450 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire