M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Obama recule sur le HHS Mandate, mais ne respecte toujours pas la liberté de conscience des américains

Sur le site du journal La Presse du 1er février 2013:

 

(Payer obligatoirement pour les médicaments produisant l'avortement?)

 

 

L'administration Obama a proposé vendredi de nouvelles règles concernant la couverture de la contraception dans sa réforme santé, réforme phare du premier mandat du président, qui élargissent le nombre des institutions religieuses pouvant être dispensées de la payer.

Ces nouvelles règles, qui doivent encore être discutées, proposent d'exempter tout «employeur religieux» de l'obligation d'inclure la contraception dans l'assurance maladie que la réforme du président Barack Obama rend désormais obligatoire pour tout Américain.

 Le terme vague «à dessein» permet que des organisations religieuses qui ne sont pas directement régies par les églises puissent demander à être exemptées de payer pour la contraception de leurs employées.

 Selon les propositions du ministère de la Santé, les employées devront souscrire une assurance à part via une «tierce partie», le coût ne devant être à la charge de l'employée.

 Les organisations religieuses s'étaient vivement opposées à l'obligation de devoir payer pour la contraception, comprenant la pilule abortive, de leurs employées.
(...)
L'organisation anti-avortement SBA-List a trouvé pour sa part ces nouvelles règles «inacceptables », car elles n'accordent pas d'exemptions possibles aux organisations non religieuses, comme elle-même.

Pas d'exemption pour toutes les personnes ne désirant pas souscrire à la pilule abortive...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire