M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Né à 26 semaines de grossesse et en bonne santé!

Le journal de Montréal du 12 mars 2012 nous apporte cette nouvelle:

 

 

  « J’ai perdu mes eaux alors que j’étais à la salle de bains. J’ai eu trois contractions et j’ai accouché de mon bébé… dans la toilette. Ç’a été très rapide », se souvient Karine Lemire.

Pourtant, la veille de l’accouchement imprévu, en octobre dernier, elle avait passé une échographie et tout semblait normal.

Elle s’explique donc bien mal comment son petit Julien, dû pour naître à la fin du mois de décembre, a pu voir le jour le 1er octobre dernier dans des circonstances pour le moins difficiles.

Tombé dans la toilette

« Lorsqu’il est sorti, il est tombé dans la toilette. Je me suis dépêchée de le sortir de là avant de l’envelopper dans une couverte », décrit-elle.

Pendant ce temps, son conjoint s’affairait dans le garage de leur résidence de l’Épiphanie, dans Lanaudière.

« En rentrant dans la maison, j’ai aperçu Karine avec le téléphone dans une main et le bébé dans l’autre, se souvient Michel Germain. C’était un vrai cauchemar. »

Et à ce moment, Julien ne pesait que 2,4 lb. « Il était tout mauve. Il ne respirait pas », se rappelle-t-il avec émotions.

Au moment où il s’apprêtait à lui faire la respiration artificielle, les policiers sont arrivés, tels des « sauveurs ».

« Les premières minutes de sa vie ont été cruciales pour notre enfant. On est content qu’il soit passé au travers de ça », lance M. Germain.

Des semaines d’angoisse

Mais si bébé Julien s’en est tiré ce soir-là, les semaines qui ont suivi ont été des plus pénibles pour la famille.

Opération au cœur, problèmes pulmonaires, malformation à un œil : le nouveau-né a fait vivre à ses parents une montagne russe d’émotions.

« On a longtemps craint pour la vie de Julien. Ça a été des semaines d’angoisse », dit Karine Lemire.

Il y a quelques semaines, Julien a finalement pu retrouver les siens à la maison. Aujourd’hui, il se porte bien et prend le poids qu’il faut.

« En âge corrigé, il est correct. Il pèse un peu plus de 9 lb », explique le père, précisant que depuis sa naissance prématurée, son fils a presque quadruplé son poids.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire