M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3337 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Maître Julius Grey et la charte de la laïcité...

Sur le site du Journal Métro, cet article de Hassan Serraji, du 23 août 2012:

(Julius Grey)

 

C’était prévu. L’immigration allait s’inviter avec fracas dans l’actuelle campagne, parce que le sujet paie en période électorale.

Il a suffi que le Parti québécois lance l’idée d’une charte sur la laïcité, qu’une candidate controversée soit porteuse du message et qu’un maire frileux s’en mêle, et, voilà, on l’a notre manne électoraliste.

Là, je me suis dit : y a-t-il vraiment péril en la demeure pour brandir le spectre d’une charte?

A-t-on assisté dernièrement à des mouvements de masse des minorités religieuses qui menacent la laïcité? Quelle est l’urgence? Il me semble que nous avons d’autres chats à fouetter.

Pour vérifier si j’étais dans le déni, j’en ai parlé avec des spécialistes autour de moi. Et pour en avoir le cœur net, j’ai eu une entrevue téléphonique avec Me Julius Grey, l’un des éminents spécialistes des questions de libertés individuelles.

D’emblée, il m’a lancé que «d’une part, c’est une perte de temps de se préoccuper des turbans, des kippas ou des foulards». Et que «d’autre part, la grande majorité des Québécois sont vraiment laïcs. De toute façon, la laïcité ne soulève pas de controverse.»

Alors, a-t-on un vide juridique qui laisserait planer un risque imminent au-dessus de la société québécoise? L’arsenal juridique dont dispose le Québec – notamment la Charte des droits et libertés – n’est-il pas suffisant pour gérer la diversité?

Pour Julius Grey, il est clair que «c’est quelque chose qui n’est pas nécessaire. Pour assurer une neutralité totale de l’État, certaines décisions seraient acceptables pour interdire aux juges et aux procureurs de la Couronne de porter des signes religieux ostentatoires. Ce sont des décisions qu’on peut prendre avec des règlements sans avoir besoin d’une charte.»

Mais alors, pourquoi élargir l’interdiction aux fonctionnaires et autres agents de l’État?
«C’est tout simplement une mauvaise idée. Il me semble qu’il serait néfaste d’empêcher des immigrants d’accéder à des emplois dans la fonction publique, constate le spécialiste. C’est une chose qui n’est pas nécessaire, qui est dangereuse, qui mènerait à un litige et qui ne nous donnerait rien.»

Autrement dit, si la charte prévue par le PQ est adoptée, va-t-elle créer l’harmonie et éviter les quiproquos? Il paraît que non, car la charte "est sûrement attaquable".(...)

Arrêtons de mentir au peuple. Une femme musulmane ne cessera pas soudainement d’être musulmane si elle est obligée d’enlever son hijab pour exercer sa profession. C’est le cas pour un sikh sans kirpan ou un juif sans kippa! Alors, quelle sera la prochaine étape? Allons-nous leur interdire la libert é de conscience?

Au Québec, nous avons la chance de vivre dans une démocratie libérale où le gouvernement de la majorité s’engage à respecter les libertés et les droits fondamentaux de tous les citoyens.

Mais «ici, je pense qu’on a oublié la liberté», observe avec regret Julius Grey! (...)

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

3337 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire