M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Les médecins offrant des soins palliatifs à domicile «n'ont pas eu les augmentations qu'ils auraient dû avoir».

Les soins palliatifs sont supposément l'une des priorités de la ministre Véronique Hivon, mais il y a des priorités qui sont plus prioritaires, comme d'imposer l'euthanasie pour ainsi économiser davantage sur les soins palliatifs... Sur le site du journal La Presse du 6 janvier 2014 :

(Photo : Desirade sur flickr.com, licence creative commons)

«Les soins palliatifs à domicile, c'est le parent pauvre en médecine actuellement. La rémunération n'est pas au rendez-vous. On espérait régler cette question avec le gouvernement au printemps dernier. On attend toujours», affirme le Dr Louis Godin, président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. (...)

Est-ce que la situation s'améliorera? Le ministre de la Santé Réjean Hébert n'a pas voulu apporter de réponse...

Un autre article du journal la Presse du 6 janvier 2014 rappelle que :

(...)Déjà en 2003, le Conseil de la santé et du bien-être du Québec s'inquiétait du manque de soins palliatifs à domicile dans la province. «Faute de disponibilité de services organisés [...], les personnes mourantes n'ont d'autre choix que celui d'être hospitalisées», notait le Conseil. «La situation est la même aujourd'hui», déplore la Dre Dechêne. (...)

Il coûte 900$ par jour pour être hospitalisé, 200$ par jour pour être soigné à domicile, et 10$ pour une piqure létale parce que l'on a réclamé l'euthanasie, parce que l'on n'a pas pu accéder à des soins palliatifs qui auraient permis un contrôle « optimum » de la douleur...

À voir dans l'article de La Presse du 6 janvier, le court reportage sur une personne de Montréal ayant choisi de mourir à domicile, entourée de sa famille et avec les soins d'une unité de soins palliatifs.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1706 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 6 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire