M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

646 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie

Le maire du Plateau Mont-Royal "obligé" de respecter le droit de manifester...

Des policiers ont visité les organisateurs des "40 Jours pour la Vie", avec les règlements sur les parcs de la ville de Montréal. Selon ces règlements, les responsables des "40 Jours pour la Vie" n’ont pas le droit de poser une affiche dans le sol qui se tient par elle-même debout. Il faut donc qu’il y ait quelqu’un qui pose la main sur l’affiche, histoire de rappeler qu’il s’agit bel et bien d’une manifestation et non d’un affichage anonyme.
Nous nous sommes posé la question à savoir si vraiment, les policiers avaient fait la démarche d’aller fouiller les règlements de la ville sur les parcs, ou si on leur avait fourni le renseignement. N’a-t-on pas entendu à plusieurs reprises des contre-manifestants affirmer que nous n’avions pas le droit de manifester?
Il faut se rappeler aussi que de nombreuses personnes, dont des autorités en place, aimeraient faire disparaître cette manifestation. Le maire de l’arrondissement du Plateau Mont-Royal affirmait dans le journal local « Le Plateau » du 11 octobre 2012 : « Ça nous dérange nous aussi. Ce n’est pas pour rien qu’ils s’installent là, c’est parce qu’il y a une clinique d’avortement. Ils essaient de faire peur, ou à tout le moins, de rendre mal à l’aise les femmes qui ont pris la décision de se faire avorter. C’est particulièrement répugnant comme stratégie. Nous avons demandé un avis juridique pour les faire expulser et ce n’est pas possible.
« Il y a une différence entre une affiche et une manifestation. De par la Charte des droits et libertés, tout le monde a le droit de manifester. Or, on ne peut pas brimer ce droit. S’il n’y avait qu’une affiche avec personne à côté, ce serait de l’affichage et donc ce serait interdit. Pour l’instant, on est obligé de les endurer », a expliqué M. Ferrandez. »
On le voit, si la loi ne protégeait pas les "40 Jours pour la Vie", des « démocrates » ne seraient plus « obligés » de nous endurer et  seraient fortement tentés de supprimer notre droit internationalement reconnu de manifester…
Il faut mentionner que M. Ferrandez ne connaît aucun participant à cette manifestation. Cela lui aurait permis de constater que personne ne vise à faire peur ni à mettre mal à l’aise les femmes enceintes en difficultés. Comme l’indique notre pancarte « Enceinte, inquiète? Nous pouvons vous aider. », nous sommes là pour offrir notre aide et prier pour les femmes enceintes, pour leur enfant et aussi pour que les médecins perdent cet aveuglement qui leur permet de tuer sans remords.
Enfin, dans l’article mentionné, il est dit que les participants ne sont pas Canadiens, mais Américains, probablement parce que plusieurs participants sont anglophones. Pourtant, ce sont tous des Québécois!
Nous invitons M. Ferrandez à visiter les centres d’aide aux femmes enceintes en difficultés de Montréal. Il constatera que plusieurs bénéficiaires de ces centres ont renoncé à l’idée de l’avortement, projet qu’elles avaient parce qu’elles croyaient « ne pas avoir le choix »!

S'il y a une qualité observable chez les manifestants des "40 Jours pour la Vie", c'est le côté paisible et très souvent silencieux de cette manifestation. Que des autorités aimeraient faire supprimer une manifestation des plus pacifiques, ou même peut-être leur droit de manifester, parce qu'ils sont en désaccord avec l'objet de la manifestation, ça, c'est vraiment inquiétant, pour tout amoureux de la démocratie...

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

646 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire