M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Le gouverneur du Kentucky oblige Planned Parenthood à mettre un terme aux avortements

Screen-Shot-2016-01-29-at-3.13.07-PM-copy-655x372.jpg

Par Calvin Freiburger de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Le gouverneur de l’État du Kentucky, Matt Bevin, a écrit à Planned Parenthood de l’Indiana et du Kentucky (PPIK), enjoignant leur nouveau centre d’avortement de Louisville de ne plus faire des avortements. Ceci s’explique par la demande de permis qui était “déficiente pour diverses raisons” liées à la convention de l’hôpital et aux préparations de transports ambulatoires relatifs aux complications.

“Aucune tolérance n’est permise pour les transgresseurs de la loi dans la communauté du Kentucky,” a déclaré Bevin aux journalistes, accusant Planned Parenthood de faire des avortements illégalement sans mandat requis. “Ils n’ont pas d’autorisation, ils le font en connaissance de cause, et ils seront trainés devant la justice dans cette affaire.”

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Selon les dernières nouvelles du Kentucky, le bureau du gouverneur Bevin affirme que Planned Parenthood “exploite ouvertement et en connaissance de cause un centre d’avortement illégal en violation flagrante de la loi.”

“Nous nous servirons de toute la puissance de la Communauté pour mettre un terme à cela,” a dit Bevin dans une déclaration.

PPIK admet avoir fait des avortements pendant la période en question, mais leur porte-parole Maureen Manier soutient qu’ils pensaient avoir l’autorisation d’exercer pendant le processus de demande de permis.

“Ce que nous avions appris nous a donné l’impression que nous travaillions en accord avec les procédures du bureau de l’inspecteur général,” déclara-t-elle. Une information sur laquelle enquête l’administration de Bevin. Ils ont déposé leur demande le 18 novembre 2015.

Cependant, le directeur adjoint de “Right to Life” du Kentucky, Michael Janocik, déclare que Planned Parenthood ne se réfère pas aux présomptions légales dites de bonne foi, mais au refus d’appliquer la loi par les prédécesseurs démocrates de Bevin.

“Le gouverneur [Steve] Beshear n’avait aucune sympathie pour le mouvement pro-vie, l’ancien procureur général Jack Conway non plus,” dit-il, “je pense donc que les choses seront énormément différentes et nous sommes très reconnaissants au gouverneur Bevin pour la grande vigilance qu’il démontre envers ces sujets.”

Planned Parenthood a accepté de cesser les avortements au centre dans l’attente d’une décision finale du bureau de l’inspecteur général.

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire