M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le gouverneur de l'Alabama signe la loi contre l'avortement par démembrement

DE-4-panel-1-672x372.jpg

12 mai 2016 - Jeudi, le gouverneur de l'Alabama Robert Bentley a signé une loi bannissant les avortements D&E (Dilatation et Extraction) en second trimestre, faisant de l'Alabama le cinquième État à bannir cette macabre procédure.

Tel que le publiait Live Action News, la mise au ban des avortements D&E, aussi connus sous le nom d`avortements par démembrement, a été approuvé au Sénat de l'Alabama par une majorité importante comme elle a été approuvée à la législature de l'État.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

L'ancien avorteur, le docteur Anthony Levatino, explique le processus des avortements par démembrement dans la vidéo qui suit.

Dans sa dissidence avec la décision de la Cour Suprême des États-Unis dans Stenberg vs Carhart, le Juge Anthony Kennedy faisait valoir que durant ces avortements, « Le foetus, dans bien des cas, meurt de la même façon qu'un humain adulte ou un enfant le ferait: il saigne à mort en même temps que ses membres sont arrachés. Le foetus peut être vivant au début du processus de démembrement et peut survivre pour un certain temps pendant que ses membres sont arrachés. »

La directrice du Droit National à la Vie de la Législation d'État, Mary Spaulding Bach, J.D., explique:

L'avortement par démembrement tue un bébé en le déchirant membre par membre. Avant que le premier trimestre ne soit terminé, l'enfant à naître a un cœur qui bat, des ondes cérébrales, et chaque organe du corps est en place. Les avortements par démembrement sont faits après que le bébé ait atteint ces étapes (de son développement)...

Quand les manuels d'avortement décrivent en termes froids et explicites les détails exacts du comment tuer un être humain en arrachant l'un après l'autre ses bras et ses jambes, les membres civilisés d'une société n'ont pas d'autre choix que de se lever et demander un changement.

Publicité



Laissez un commentaire