M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Pape François s’adresse à l'ONU: « le droit à la vie est un droit humain fondamental, il inclut les enfants à naître »

pape-francois.JPG

Par Steven Ertelt de LifeNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Dans un discours de ce matin, s’adressant aux Nations Unies, le pape François a dit aux dirigeants du monde que le droit à la vie est un droit humain fondamental et qu'il comprend les enfants à naître.Ses remarques sont venues le jour après avoir exhorté les membres du Congrès à défendre la vie.

Le pape a dirigé certains de ses commentaires envers les libéraux, disant que si les gens se soucient de l'environnement, ils devraient également se soucier du droit à la vie des êtres humains.

«Tout d'abord, il convient de constater qu'il existe un véritable « droit de l'environnement » a déclaré le Saint-Père. « D'abord, parce que nous sommes des êtres humains faisant partie de l'environnement ».

« Chacune des créatures, en particulier les créatures vivantes, a une valeur intrinsèque, d’existence, de vie, de beauté et d’interdépendance avec les autres créatures » a-t-il affirmé.

« Par conséquent, la défense de l'environnement et la lutte contre l'exclusion demande que nous reconnaissions une loi morale, inscrite dans la nature humaine elle-même, qui comprend la distinction naturelle entre homme et femme, et le respect absolu de la vie à toutes ses étapes et toutes ses dimensions, » a poursuivi le chef de l'Église catholique.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

« Ces piliers du développement humain intégral ont un fondement commun, qui est le droit à la vie, et, plus généralement, ce que nous pourrions appeler le droit à l'existence de la nature humaine elle-même » a-t-il proclamé dans son discours à l'ONU.

« La maison commune de tous les hommes doit continuer de s’élever sur une juste compréhension de la fraternité universelle et sur le respect de la sacralité de chaque vie humaine, de chaque homme et de chaque femme ; des pauvres, des personnes âgées, des enfants, des malades, des enfants à naître, des chômeurs, des abandonnés, de ceux qui sont jugés bons à exclure, parce qu’ils ne sont perçus que comme des chiffres d’une statistique » a-t-il conclu.

Hier, le pape François a adressé un message pro-vie consistant aux dirigeants des nations et a exhorté les membres du Congrès dans un discours prononcé aujourd'hui à « défendre la vie à toutes les étapes du développement ».

Voici ses paroles:« Ici, je pense à l’histoire politique des États-Unis, où la démocratie est profondément enracinée dans l’esprit du peuple américain. Toute activité politique doit servir et promouvoir le bien de la personne humaine et être fondée sur le respect de sa dignité.“ Nous tenons pour évidentes ces vérités, que tous les hommes sont créés égaux, qu’ils sont dotés par leur Créateur de droits inaliénables, que parmi ceux-ci, figurent la vie, la liberté et la recherche du bonheur ”.

Si la politique doit vraiment être au service de la personne humaine, il en découle qu’elle ne peut être asservie à l’économie et aux finances. La politique est, au contraire, une expression de notre profond besoin de vivre unis, en vue de bâtir comme un tout, le plus grand bien commun : celui de la communauté qui sacrifie les intérêts particuliers afin de partager, dans la justice et dans la paix, ses biens, ses intérêts, sa vie sociale. Je ne sous-estime pas la difficulté que cela implique, mais je vous encourage dans cet effort ».

Le pape François a également parlé de l'importance de la Règle d'Or et de ses implications pro-vie importantes.

« La Règle d’Or nous rappelle aussi notre responsabilité de protéger et de défendre la vie humaine à chaque étape de son développement » a-t-il dit. « Je suis convaincu que cette façon est la meilleure, car toute vie est sacrée, toute personne humaine est dotée d'une dignité inaliénable ».

Le pape a encouragé le Congrès à « protéger, par le biais de la loi, l'image et la ressemblance façonnée par Dieu sur chaque visage humain ».

Il a aussi indirectement fait référence à la pression dans la culture populaire à ne pas avoir d'enfants.

« Au risque de trop simplifier, nous pourrions dire que nous vivons dans une culture qui pousse les jeunes à ne pas fonder une famille, parce qu’il n’y a pas de perspectives d’avenir » a-t-il dit.

À Cuba, le pape a dit le dimanche à un groupe de religieuses, de prêtres, d'évêques et de séminaristes de protéger leurs membres les plus"petits" et les plus vulnérables, y compris les enfants à naître. CNN rapporte qu'il a également dit que la lumière de Jésus brille dans la vie des personnes cachées et ignorées, se référant à ceux qui souffrent de maladies dégénératives.

Publicité

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire