M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Le citoyen journaliste derrière les vidéos chez Planned Parenthood rejette la requête de culpabilité, et demande des excuses

1437054114100.cached-672x372.jpg

Par Becky Yeh de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

L'homme derrière les vidéos clandestines chez Planned Parenthood a rejeté toute reconnaissance de culpabilité pour probation offerte par le bureau du procureur de Harris County, et demande des excuses de la part du procureur général à la place. 

David Daleiden, responsable de projet du Center for Medical Progress, s'est livré aux autorités de Houston, Texas, jeudi, et fut remis en liberté sous caution sur des accusations reliées à son travail exposant les pratiques de Planned Parenthood quant à sa collecte de pièces de foetus humains.

"Je crois que nous savons qu'à chaque jour qui passe sans que les autorités Texanes n'engagent de poursuite contre Planned Parenthood pour leur marchandage illégal de pièces de bébés, ils envoient un message au pays entier," a dit Daleiden. "L'État du Texas est présentement ouvert à la vente de pièces de corps de bébés."

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

"La seule chose que nous allons accepter maintenant, ce sont des excuses, " Terry Yates, un des avocats de Daleiden, a dit à LifeSite News. 

Yates qui a affirmé que les mises en accusation contre Daleiden sont "effectivement et légalement insuffisantes," a dit qu'une audition a été prévue pour le 28 mars, durant laquelle les avocats vont exiger que toutes les charges contre Daleiden soient levées. Si ceci n'est pas accepté, les avocats sont prêts à aller en procès. 

Daleiden et sa collègue, Sandra Merritt, ont été mis en accusation le mois dernier sur des allégations d'usage de fausse identification. Daleiden fait face à une accusation additionnelle d'avoir offert d'acheter du tissu humain. 

"Si l'investigation de David avait révélé l'évidence de conduite criminelle dans une usine d'emballage de viande, sa liberté n'en serait pas menacée. Les vidéos seraient alors vues comme un service publique valable et les procureurs agiraient sur cette information," a dit Alexandra Snyder, une avocate avec Life Legal Defense Foundation. 

Lors d'une conférence de presse, Peter Breen de la Thomas More Society a réitéré que les officiels devraient s'excuser auprès de Daleiden et Merritt. 

"Ce que nous voulons vraiment, ce sont des excuses," a dit Breen. "Il mérite des excuses...il est innocent." 

S'ils étaient reconnus coupables, Daleiden et Merritt feraient face à 20 ans de prison et une amende de $10,000. 

Les vidéos clandestines publiées par le Center for Medical Progress l'an passé ont exposé la troublante pratique de Planned Parenhood dans sa collecte de pièces des corps des bébés, et allégué le motif financier du géant de l'avortement de modifier illégalement les procédures d'avortement afin d'obtenir plus d'organes revendables.

Publicité

×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire