M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

La Virginie de l'Ouest passe une loi interdisant les avortements de plus de 20 semaines

pregnant-518793_640.jpg

Par Ben Johnson de LifeSiteNews - traduction de Campagne Québec-Vie

Charleston, Virginie de l'Ouest, 6 mars 2015. – La Virginie de l'Ouest est devenue officiellement le 11e État à passer une loi pour bannir les avortements après 20 semaines, alors que le Sénat de l'État a voté pour contrer le veto du gouverneur Earl Ray Tomblin.

Vendredi, le Sénat de la Virginie de l’Ouest a voté pour adopter des mesures de protection pro-vie par un vote de 22 contre 5. La Chambre des Délégués a quant à elle renversé le veto du gouverneur ce mercredi par un vote de 77 contre 16. Sept membres n’ont pas voté ou étaient absents.

L’acte H.B. 2568 concernant la protection de l’enfant à naître pouvant ressentir la douleur, deviendra loi 90 jours après le vote.

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Seulement 51 délégués et 18 sénateurs étaient nécessaires pour renverser le veto. Les sénateurs ayant voté contre sont : Sens. Bob Beach, D-Monongalia; Doug Facemire, D-Braxton; Corey Palumbo, D-Kanawha; Mike Romano, D-Harrison; and Herb Snyder, D-Jefferson.

«Je crois qu’il n’y a pas de plus grand cadeau d’amour que celui du cadeau de la vie» de dire le gouverneur Tomblin, alors qu’il annonçait qu’il allait essayer de supprimer le projet de loi sur la douleur du fœtus – paroles presque identiques à celles utilisées pour le veto d'un projet similaire qu’il fit plus tôt en mars dernier. Tomblin a déclaré qu'il avait basé son veto en considérant la constitutionnalité de ce projet de loi.

La présidente de Planned Parenthood, Cécile Richards, a dénoncé cette mesure qui empêcherait quiconque dans l'État de faire un avortement au stade de grossesse où l’enfant peut ressentir des douleurs, qualifiant cette mesure de «cruelle et dangereuse».

Les activistes pro-avortement ont insisté sur cette idée suite à ce vote. «Le gouverneur Tomblin avait raison de mettre un veto sur cette attaque impitoyable, cruelle et anticonstitutionnelle contre les soins de santé des femmes faisant face à des situations compliquées et parfois dangereuses pour leur vie et leur grossesse», de dire Nancy Northrup, présidente du Centre des Droits Reproductifs basé dans l'État de New York. Et elle a ajouté : «Avec cette action d'aujourd’hui, les politiciens derrière cette loi ont révélé jusqu’où ils sont prêts à aller pour faire avancer leur agenda idéologique aux dépends du droit des femmes, de leur vie et sécurité. Ils devraient avoir honte.»

Mais les dirigeants nationaux pro-vie ont applaudi les législateurs.

«Nous rendons hommage, pour leur courage et compassion, aux membres de la législation qui ont appuyé ce projet de loi, en prêtant leur voix à la protection des enfants à naître capables de ressentir la douleur et qui ne peuvent parler pour eux-mêmes.», de dire Mary Spaulding Balch, J.D., directrice de la législation d’état pour le Comité National du Droit à la Vie, et elle d'ajouter : «Nous condamnons le gouverneur Tomblin pour sa lâcheté et son indifférence envers cet innocent enfant à naître qui peut déjà ressentir de grandes douleurs provenant de la violence de l’avortement.»

Ils étaient aussi outrés par la prétendue estime de la vie du gouverneur Tomblin dans son message accompagnant son veto. «Le gouverneur Tomblin ne peut prétendre être pro-vie alors qu’il place un veto sur un projet de loi ayant pour but de protéger les bébés rendus au stade de ressentir de vives douleurs durant l’avortement. L’enfant qui dans le ventre de la mère recule devant les stimuli douloureux et qui doit être anesthésié, selon la procédure de routine lorsqu'on lui fait une chirurgie, va quand même être tué sans égards pour ses douleurs en Virginie de l’Ouest, à cause de la dureté démontrée par le gouverneur Tomblin.», de dire Karen Cross, directrice politique du Droit National à la Vie.

Pendant que 10 autres États ont passé des projets de loi similaires sur la douleur du foetus, la loi est en vigueur seulement dans 8 États : l’Alabama, l’Arkansas, le Kansas, la Louisiane, le Nebraska, le Dakota du Nord, l’Oklahoma et le Texas.

En Arkansas, le bannissement de l'avortement après 20 semaines, a aussi été mis en vigueur malgré le veto du Gouverneur démocrate Michael Beebe. Les défenseurs de l'avortement ont essayé de bloquer la loi en cour.

Le procureur général de la Virginie de l'Ouest Patrick Morrisey, un Républicain, a promis de défendre la loi contre les contestations légales anticipées qui pourraient se présenter. Le Président de la Chambre Tim Armstead, R-Kanawha, a déclaré à Associated Press : « J'espère vraiment que nous n'aurons pas à amener cela à la cour, mais nous verrons.»

C'est la première fois depuis 1987 que les législateurs de la Virginie de l'Ouest ont passé outre au veto d'un gouverneur.

Les votes pour renverser le veto ont été comparables à ceux qui ont fait passé le projet de loi original. La Chambre des Délégués avait passé le projet avec 82 voix contre 12, le 11 février et le Sénat de l'État avait approuvé le projet pro-vie par une marge de 29-5, le 25 février.

Publicité

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire