M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La Russie met en place des centres d'aide aux femmes enceintes en difficultés

Sur le site de media-presse.info du 5 février 2014, cette très bonne nouvelle :

(Photo : Russian Post, sans copyright)

 

 

Toute campagne publicitaire en faveur de l’avortement est interdite dans ce pays. (...)

La Douma (Assemblée nationale russe) vient de voter une loi refusant la gratuité de l’avortement dans les établissements gérés par le gouvernement. Le consentement parental est exigé pour la pilule du lendemain. L’aide aux femmes enceintes a été augmentée de 2000 roubles (50 €) par mois. La prime à la naissance est passée à 9.000 $ (7.000 €) à partir du deuxième enfant. (...)

Conjointement, le Patriarcat de toutes les Russies a admonesté le gouvernement : « la préservation de la grossesse est une tâche prioritaire pour le médecin». Il rappelle que la grossesse pour autrui est « une mutinerie contre Dieu ». Il a rappelé qu’il était partisan de la mise en place de centres de grossesse pour « les mères seules dans des situations difficiles de la vie. »

C’est à cette sollicitation que vient de répondre le Ministère de la Santé de la Russie. Il a décidé de mettre en place de telles structures. Là, les femmes enceintes pourront se réfugier et être protégées, aidées pour éviter qu’elles ne se fassent avorter. Cette décision se trouve au centre d’une volonté de continuer à réduire le nombre des avortements qui est passé de 1,2 millions en 2008 à 935.000 en 2012.

La Russie est actuellement un modèle pour ses valeurs familiales. Espérons que les nombreux pays couvrant les jeux olympiques seront touchés par ce désir de protéger les enfants de constructions « familiales » déficientes et par cette plus grande protection de l'enfant à naître.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire