M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

La redéfinition du mariage par le « mariage » gai n’est pas inévitable.

Sur le site de LifeSiteNews du 25 juin 2013,(traduction libre) cette anecdote:

 

(Un père, une mère, rien de meilleur pour les enfants!)

 

Il ya quelques semaines, la législature de l'État a abordé la question du mariage de même sexe. Le résultat a été considéré comme une fatalité. L'Illinois est l'état d'origine du président Obama, et son parti jouit d'une majorité aux commandes dans les deux chambres. Le mariage homosexuel a bénéficié du soutien à la fois du gouverneur et du maire de Chicago Rahm Emanuel. Le président avait même personnellement fait pression sur les législateurs de l'État.

Compte tenu de tout cela, le vote en faveur de gai « mariage » dans l'Illinois était inévitable, non?

Eh bien, personne n’avait  pris la peine de le dire aux pasteurs afro-américains de l'État. Comme Brian Brown, de l'Organisation nationale pour le mariage a écrit dans le National Review, les pasteurs « ont travaillé dur pour atteindre et convaincre les législateurs Africains-Américains de se tenir debout pour la vérité du mariage. »

Les pasteurs ont exigé que les législateurs reconnaissent que le mariage « est une institution créée par Dieu pour réunir l’homme et la femme au bénéfice des enfants qui ne peuvent être créés que par l'union d'un homme et d'une femme. »

Leurs efforts ont été récompensés : l’Illinois n'a pas succombé : ils ont vaincu l’« inévitable ». (…)

Si vous n'avez pas entendu parler de cette importante victoire, vous n'êtes pas le seul. (…) Non pas que le manque d'attention des médias soit une surprise, parce que sur cette question, je suis désolé de le dire, les médias traditionnels sont des meneuses de claque et des militants, et non des journalistes.

Et le journaliste de conclure par une étude du Pew Research Center démontrant combien les journalistes américains font la promotion du « mariage » gai, procurant 5 fois plus de nouvelles favorables à cette redéfinition du mariage que de nouvelles défavorables, ce qui ne correspond pas à la proportion pour et contre que l’on retrouve dans la population.

Il va de soi que la plupart des pays occidentaux, dont le Canada, n’échappent pas à cette règle.

Les Français sont en train de montrer au monde entier que le bon sens peut prévaloir. Qu’il suffit d’être aussi déterminés à défendre les valeurs humaines que les opposants peuvent l’être à vouloir instaurer une réingénierie déshumanisante de l’être humain.

Les valeurs des journalistes des médias traditionnels ne représentent pas l’opinion de la population en général, mais celle d’une population surveillée de près, censurée, devant présenter le « mariage » gai comme une avancée sociale. Sous peine de perdre son emploi comme c’est déjà arrivé au Canada.

Le « mariage » gai n’est pas inévitable, mais notre classe médiatique veut le laisser croire. C’est tout.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

2300 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire