M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L'offre de soins palliatifs au Québec est nettement déficiente au Québec selon la protectrice du citoyen

Bien que cette dernière n'ait pas vu le lien dénoncé par les spécialistes de soins palliatifs entre l'instauration de l'euthanasie et une offre déficiente de soins palliatifs, la protectrice du citoyen constate tout de même de graves lacunes au Québec. Sur le site du journal La Presse du 24 septembre 2013 :

(Raymonde St-Germain, « protectrice » de quels citoyens?)

 

La protectrice du citoyen donne un appui sans équivoque au gouvernement Marois, dans sa démarche visant à légaliser l'aide médicale à mourir.
 
(...)
 
Elle avait cependant quelques recommandations à formuler, comme le fait de considérer que le soutien médical accordé aux mourants devait être doublé d'une offre accrue de soins palliatifs. Car l'accès à de tels services est à l'heure actuelle nettement déficient dans plusieurs régions, a-t-elle noté.
 
De plus, pour que les mourants aient droit à leur intimité et à leur dignité jusqu'à la fin, elle recommande que le projet de loi soit amendé pour faire en sorte que toute personne malade en fin de vie puisse jouir sans frais d'une chambre individuelle à l'hôpital. (...)
 
(...)En Belgique, les spécialistes en soins palliatifs ont constaté l'effet délètere qu'a entraîné la légalisation de l'euthanasie sur la qualité des autres soins. L'absence de service de soins palliatifs sur le territoire québécois ne sera pas comblée avant l'instauration de l'euthanasie, ce qui exprime déjà où sont les priorités du gouvernement. D'abord l'euthanasie, et si quelqu'un s'entête, on pensera aux soins palliatifs...
Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire