M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L'enfant à naître soignerait sa mère...

Sur le site de genethique.org du 6 juin 2012:

 

 

"Parfois bien après la naissance de l’enfant", des cellules fœtales ont été retrouvées dans le sang maternel ainsi que "dans certains organes des jeunes mères". Cette présence interroge sur leurs éventuels effets sur la santé maternelle.
Une équipe de chercheurs, dirigée par le Dr Diana Bianchi du Tufts Medical Center à Boston, a identifié trois types de cellules foetales "présents dans les poumons des souris en fin de gestation" : des "cellules trophoblastiques, des cellules souches mésenchymateuses, [et des] cellules immunitaires".

Pour les chercheurs, "la présence de cellules fœtales dans [le sang maternel] pourrait participer au phénomène de tolérance immunitaire vis-à-vis du fœtus".
Si le "rôle des cellules trophoblastiques et immunitaires reste mystérieux, […] il pourrait cependant être impliqué dans les complications de prééclampsie". Pour ce qui est des cellules mésenchymateuses, "il est possible qu’elles se différencient afin de réparer les organes maternels endommagés, comme des études l’ont précédemment montré chez l’homme et la souris".

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire