M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Ils sont fous ces dirigeants chinois... où l' « assouplissement » de la politique de l'enfant unique...

Sur le site du journal La Presse du 15 novembre 2013 :

(Staline n'a pas d'héritiers contemporains, mais Mao...)

(Photo : wikimedia.org, sans copyright)

 

La Chine va assouplir sa politique de contrôle des naissances, dite de l'enfant unique, mise en place en 1979, a annoncé vendredi l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Les couples dont seul un membre est enfant unique seront autorisés à avoir deux enfants, a indiqué le média d'État, évoquant «une réforme majeure», annoncée quatre jours après la fin d'un importante réunion du Parti communiste chinois (PCC).

Actuellement, la loi chinoise n'autorise des couples à n'avoir qu'un seul enfant, mais des exceptions existent pour les couples dont les deux membres sont enfants uniques.

(...)

Et aucun gouvernement ne proteste devant une inacceptable ingérence totalitaire du gouvernement chinois dans les chambres à coucher? Justin, un petit mot supplémentaire sur un pays que tu aimes complimenter? 

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire