M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Il écoute les médecins discuter du prélèvement de ses organes pour en faire des dons, sans pouvoir répliquer...

Sur le site de yahoo.com du 7 avril 2014 :

(Photo :  cookipediachef sur flickr.com, licence creative commons)

 

 

 

Même s'il était paralysé, le patient entendait tout… mais ne pouvait pas réagir. Dans un hôpital suédois, il était prisonnier de son lit, victime d'une hémorragie cérébrale. (...)

 Il poursuit maintenant l'hôpital afin de recevoir un dédommagement pour la terrible détresse qu'il a subie. (...)

Heureusement qu'un médecin plus consciencieux est passé par là pour affirmer que l'état du patient s'améliorait. Mais les erreurs médicales existent...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire