M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Excellent article sur la propagande que veut imposer la CSQ - LGBTQ dans les garderies...

Sur le site de Pour une école Libre du 6 août 2014 :

(Photo : 2 mamans sans papa, ce n'est pas l'égalité des droits - Plus d'un million de Français ont manifesté leur opposition à maintes reprises contre le délire des lobbys minoritaires LGBT)

(Photo : Ericwaltr sur wikipédia.org, licence creative commons)

(...)La CSQ milite activement pour la normalisation de l'homosexualité. Elle a notamment fait des représentations pour voir modifier le projet de loi 35 pour que les transsexuels puissent changer de sexe officiellement sans avoir subi de traitements médicaux ou d'opérations chirurgicales. Elle avait également lutté pour l'union civile ouverte aux homosexuels. La CSQ s'est aussi opposée à l'adoption avec maintien du lien préexistant de filiation (ou alors en dernier recours) et demandait que les juges « soient conscientisés et informés sur le phénomène de l’homophobie et sur les réalités touchant les personnes de minorités sexuelles » parce qu'elle craignait que des juges trop traditionnels se prononcent trop souvent pour le maintien  du lien préexistant de filiation quand un enfant était adopté par un couple homosexuel. La CSQ avait envoyé une délégation de trois membres au parlement de Québec pour faire pression dans ce sens, dans la délégation se trouvaient Jacques Pétrin (président du Comité pour la diversité sexuelle-CSQ) et Pierre Jobin (vice-président de la CSQ).

Briser le mythe de l'« hétérosexisme »

« Si on veut être en mesure de développer cette ouverture à la diversité, il faut briser le mythe de l’hétérosexisme dès le plus bas âge. Si on ne prend pas les enfants en CPE, ils prennent déjà le moule et perpétuent le mythe, notamment que les petits gars qui aiment le rose sont des tapettes », affirme sans ambages M. Pétrin, qui milite depuis des années en faveur de la communauté LGBTQ.

On attend une étude sérieuse qui montre que les tout-petits pensent que les « petits gars [en garderie] qui aiment le rose sont des tapettes ».... Le mot tapette a-t-il même un sens à trois ou quatre ans ?

Il faut aussi décrypter cette phrase et son jargon. Qu'est-ce que l'hétérosexisme ? C'est un terme de la coterie LGBTQ pour désigner l'idée même que l'hétérosexualité serait plus normale que l'homosexualité. Pour le lobby homosexuel, il faut absolument lutter contre cette idée traditionnelle. (...)

Il faut dénoncer dans les tribunes et les journaux cette réingénierie de l'enfant et de la nature...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire