M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

En France, trois avortements sur quatre sont effectués sur des femmes qui prenaient un moyen contraceptif!

L'argument répété à satiété selon lequel le recours à l'avortement est dû à une absence ou à une mauvaise éducation contraceptive ne tient pas la route. Pour une rare fois, les Français sont obligés d'admettre que l'avortement est directement relié à la mentalité contraceptive.

Dans le journal le Figaro du 31 octobre 2011, on peut lire ces statistiques:

"Les chiffres sont éloquents. Chez les 20-24 ans, l'oubli de la pilule est la première cause du recours à un contraceptif d'urgence (42,3%), devant un problème de préservatif mal mis ou déchiré (22,4%) ou un rapport sans protection (18%). Sur l'ensemble des femmes de 15 à 54 ans, l'oubli de pilule est à quasi égalité avec le problème de préservatif pour expliquer le recours à la pilule du lendemain (respectivement 30,1% et 30,7%). Selon l'Inspection générale des affaires sociales, trois avortements sur quatre sont réalisés sur des femmes qui prenaient une contraception. Dans 42% des cas, ces femmes étaient sous pilule."

Voir l'article

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire