M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Différents articles parus sur la Marche pour la Vie : Reportage de Radio-Canada et commentaire sur l'efficacité de la marche

Sur le site de Radio-Canada du 8 mai 2014, vous pouvez regarder le reportage et lire l'article : 

(Stephen Harper devra bientôt répondre de son refus de permettre le débat sur l'avortement au parlement)

(Photo : Remy Steinegger sur wikimedia.org, licence creative commons)

 

Des milliers de militants pro-vie en provenance de tous les coins du pays ont manifesté sur la colline du Parlement à Ottawa et dans le centre-ville de la capitale.

D'autres manifestations ont eu lieu dans d'autres villes canadiennes, sauf au Québec.

L'événement, appelé « marche nationale pour la vie », est organisé par Campagne Québec-Vie, basée à Montréal, et la Coalition nationale pour la vie, basée à Ottawa.

« Il y a d'autres façons d'explorer la vie humaine, la protection des enfants à naître, la protection des femmes. Il semble que, du côté des pro-avortement, aucune discussion ne puisse avoir lieu, et ça, ça nuit à la démocratie et, évidemment, ça nuit à notre cause. »
— Johanne Brownrigg, Coalition nationale pour la Vie 

(...)

Sur le site de Radio Ville Marie du 9 mai 2014 :

Le directeur de Campagne Québec-Vie, Georges Buscemi, estime que l’événement attire davantage l’attention des médias francophones « depuis trois ou quatre ans ». (...)

Observant que plusieurs politiciens prennent part à l’événement, il ne doute pas de l’efficacité de la manifestation. Il croit que son impact sur le gouvernement est réel, ne serait-ce que parce qu’il s’agit « probablement de la plus grande manifestation sur la colline parlementaire ».

Questionné sur le fait que le premier ministre Stephen Harper répète qu’il ne veut pas rouvrir le débat sur l’avortement, il rétorque que la situation peut toujours évoluer. « Les choses changent, évoluent et rapidement. Que ça prenne un an ou deux ans… il ne sera pas chef pour toujours. Il pourra y avoir un autre chef qui sera peut-être plus ouvert à une législation quelconque », indique-t-il. (...)

Oui, les choses changent tranquillement, la manifestation grandit d'années en années et les médias commencent à nuancer leur pensée, l'ouvrant aux droits de l'enfant à naître. L'évolution en marche...

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire