M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Des médecins québécois affirment qu'ils refuseront d'euthanasier les patients

Sur le site de les2riveslavoix.ca du 2 juillet 2013 :

 

(Accompagner plutôt qu'euthanasier, le choix de médecins du CSSS Pierre-de-Saurel)

 

 

Le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi concernant les soins de fin de vie qui balise l’aide médicale à mourir. Cette loi comprend les soins palliatifs et la sédation terminale.

Les médecins ne seront pas dans l’obligation de donner la mort si une demande est faite. Le patient devra être lucide pour faire la demande.

Pour le chef de service des soins palliatifs au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Pierre-De Saurel, Michel Bernatchez, l’euthanasie n’est pas une solution pour abréger les souffrances d’un patient.

«On ne veut pas avoir le choix de donner la mort. Notre objectif est de soulager le plus possible la souffrance d’une personne en fin de vie. On a des médicaments, des soins à domicile, on supporte les familles, mais l’euthanasie n’est pas un moyen selon moi», soutient-il. (...)

 

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

551 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 10 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire