M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Des jumeaux survivent miraculeusement à une grossesse extra-utérine

twins-pink-sleeping.jpg

Par Nancy Flanders de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

5 janvier 2016 – En janvier 2013, Natalie Whitefox se faisait dire qu’elle souffrait d’une troisième grossesse extra-utérine et qu’elle devait avoir recours à une chirurgie qui lui enlèverait sa dernière trompe de Fallope de même que l’embryon qu’elle portait. Pourtant, contre toute attente, son bébé miracle se déplaça jusqu’à son utérus, juste avant la chirurgie, puis les médecins apprirent que ce n’était non pas un seul bébé, mais bien deux. 

“J’étais stupéfaite,” rapporta-t-elle au Mirror. “Ce fut la meilleure des nouvelles. Nous étions partis du fait où nous pensions avoir perdu notre enfant pour découvrir que nous allions avoir des jumeaux. On ne sait comment, mais nos enfants avaient survécu. Je ne faisais que pleurer, mais cette fois, c’était des larmes de joie.”

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Whitefox n’était âgée que de 18 ans quand elle fut diagnostiquée avec une endométriose. Craignant ne pas pouvoir porter un bébé à terme, elle et son partenaire Ros Whitehead étaient heureux et excités que leur fils Harry, maintenant âgé de 5 ans, soit né en 2010.

Malheureusement, Whitefox, eut deux grossesses extra-utérines qui menèrent à la perte des deux enfants et à la suppression d’une de ses trompes de Fallope.

Elle était excitée de se faire informer qu’elle était de nouveau enceinte en janvier 2013, mais de sévères douleurs d’estomac de même que des scans démontrèrent qu’il s’agissait encore d’une grossesse extra-utérine.

“Je me sentais comme si mon monde s’effondrait”, disait-elle. “Je voulais me recroqueviller en boule et ne plus jamais ouvrir mes yeux. Mais 24 heures plus tard, des tests sanguins révélèrent que malgré le fait que ma dernière trompe de Fallope eut été enlevée, j’étais toujours enceinte. D’une certaine manière, l’embryon était parvenu à atteindre l’utérus.”

Whitefox and Whitehead étaient stupéfaits, tout comme les médecins, qui lui dirent qu’elle pourrait avoir une fausse couche. Elle référait alors à ses jumelles comme étant un “miracle.” Heidi et Halle sont toutes deux nées en bonne santé.

À 16 mois, les jumelles se rendaient vers l’autel alors que leurs parents se mariaient.

“Nous avons vécu de telles montagnes russes pendant les cinq dernières années, et jamais dans mes rêves les plus fous aurais-je cru avoir deux magnifiques petites filles comme demoiselles d’honneur. La journée était si parfaite. Nous n’aurions pu être plus heureux. On se sentait comme si tous nos Noëls étaient arrivés en même temps. Nous sommes si bénis d’avoir trois enfants adorables, c’était si important qu’ils soient en notre compagnie pour nous aider à célébrer cette journée spéciale.”

Publicité



Laissez un commentaire