M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Décriminaliser la prostitution est une grave erreur

Sur le site du journal Le Devoir du 28 février 2014, ce texte d'Éliane Legault-Roy - Responsable des communications pour la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle et membre de la Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution  :

(Statue de Jeanne D'Arc au Lincoln Park, San Francisco. La Pucelle d'Orléans chassa les prostituées qui accompagnaient son armée.)

(Photo : Franco Folini sur flickr.com, licence creative commons)

(...)Il serait faux de croire que les défenseurs du travail du sexe et de la décriminalisation totale sont tous à la solde de l’industrie du sexe. Plusieurs croient sincèrement que cela améliorerait la sécurité des femmes. Malheureusement, de nombreux pays en ont fait l’expérience et l’ont amèrement regretté. En Nouvelle-Zélande, la prostitution illégale et de mineurs a augmenté de façon dramatique. Aux Pays-Bas, le tourisme sexuel a explosé, augmentant le nombre de personnes prostituées et de victimes de la traite. En Allemagne, où d’énormes Éros Center ont ouvert leurs portes, les femmes se voient obligées d’accepter des pratiques de plus en plus dégradantes afin de demeurer « compétitives » dans un marché du sexe complètement dérégulé…

La légalisation ne protège pas les personnes prostituées, tout comme elle ne protège pas l’ensemble des femmes contre les agressions sexuelles. Au contraire, les pays qui légalisent la prostitution envoient le message que la violence envers les femmes est tolérée, ce qui est loin d’être sans conséquence comme l’ont constaté les comtés du Nevada ayant décriminalisé la prostitution, qui ont un taux de viol cinq fois supérieur aux autres. (...)
 

Décriminaliser est souvent un acte de lâcheté, de démission, parce que l'on est fatigué de combattre. Mais comment peut-on se fatiguer de combattre alors que les « pimp », les « pushers », eux, sont prêts à prendre de grands risques pour continuer de vivre de leurs crimes?

La vie est un combat constant qui ne s'arrêtera jamais. Celui qui veut cesser de combattre le mal, lui donne toute la place. Que ce soit sur la question de la prostitution, de la drogue, ou des combats sociaux, de la défense de la famille, de la défense d'une saine éducation des enfants, de la défense des enfants à naître aux personnes malades ou handicapées, le combat ne cessera jamais.

C'est la vie. Et une société libre de l'avortement, de l'euthanasie, de la prostitution, des caricatures de mariages aux détriments des enfants, est une société où les gens demeurent vigilants. « Veillez sans cesse »...

« Les soldats combattront et Dieu donnera la victoire » disait Jeanne d'Arc. C'est simplement la vie qui est comme cela.

Les Américains qui ne cessent de travailler pour protéger les enfants à naître, parvenant à renverser l'opinion publique contre l'avortement sont un exemple à suivre. La constance des Français qui ont fait reculer le gouvernement socialiste sur la procréation médicalement assistée et les mères porteuses en est un autre. Et la persévérance des Espagnols, sous la pression, peut nous inspirer.

À nous de demeurer sereinement constants.

Et Dieu donnera la victoire!

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

×

Campagne de financement pour l'automne 2016. L'objectif est de 3500 $ Merci de nous aider à continuer notre travail.

1961 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 4 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire