M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Avent et Noël 2017

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Votre générosité nous permet de dire les vérités que d’autres ne peuvent simplement pas dire tout haut !

Merci de votre appui,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

"Mourir dignement n'est pas pour tous"

Sur le site du Journal Le Soleil du 21 janvier 2013:

(La ministre Véronique Hivon et sa chef, Pauline Marois)

 

Solide et volumineux rapport en main, la ministre Véronique Hivon a annoncé que son gouvernement tentera de déposer d'ici l'été un projet de loi pour encadrer l'aide médicale à mourir. Elle a aussi indiqué que le ministère de la Santé planche sur un plan de développement et de déploiement plus intégré et amélioré des soins palliatifs. Ceux-ci demeurent la réponse par excellence aux souffrances de la majorité des gens en fin de vie, répète-t-elle.

 Or, il y a beaucoup à faire et y parvenir nécessitera une volonté politique sans faille. La présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec l'a bien exprimé. «Le droit pour les patients de mourir dans la dignité reste fragile dans l'état actuel du réseau de la santé. Les soins palliatifs sont déficients et ne répondent pas aux besoins des patients et des familles.»

 Les membres de la commission parlementaire itinérante avaient constaté les lacunes et la disparité des services offerts aux mourants et à leurs proches. Les juristes experts le rappellent. Les soins à domicile sont déficients et les hôpitaux et les centres d'hébergement de soins de longue durée n'offrent pas tous des soins palliatifs. De précieuses maisons comme Michel-Sarrazin, à Québec, sont encore trop rares.

 Bref, mourir dignement n'est pas pour tous.
 (...)

Travailler en même temps sur l'ouverture à l'euthanasie et les soins palliatifs montre à quel point ces derniers ne sont pas pris au sérieux par le gouvernement. Si le gouvernement tient à offrir des soins palliatifs de qualité à tous les Québécois avant de proposer l'euthanasie, alors nous n'entendrons plus parler de "mourir dans la dignité" pour la prochaine décennie. Mais ce n'est pas le cas...

Campagne de financement Avent et Noël 2017. Merci de nous aider avec un don spécial. L'objectif est de 5000$.

éclaireurs des consciences

Merci de garantir qu’au Québec il y ait au moins un organisme qui puisse dénoncer les dérives de notre époque.

1926 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 11 jours avant la fin de notre campagne de financement. Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire