M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Élections 2014 : De bonnes nouvelles et des points à surveiller!

(photo : abdallah sur flickr.com, licence creative commons)

Le parti de la charte du laïcisme et de la ligne de parti sur l’euthanasie est vaincu. La chef de ces idéologies extrémistes démissionne. Ce sont deux très bonnes nouvelles. Mais si déjà les couteaux sont aiguisés pour la remplacer, de notre côté, nous devons demeurer vigilants.

Vigilants, parce que Philippe Couillard a fait la promesse de ramener le projet de loi sur l’euthanasie dans l’état où il était à la dissolution de l’assemblée. Mais pour que cela soit possible, il a besoin de l’unanimité des députés pour passer outre au règlement disciplinaire qui rend caduc tout projet de loi à la dissolution de l’assemblée.

D’opposants à l’euthanasie connus, il ne reste que des députés libéraux. Il faut espérer qu’ils auront le courage de se tenir debout et de ne pas accepter de dérogations aux principes, ce qui permettrait, si vraiment le nouveau chef libéral tient à l’euthanasie, de tout recommencer à zéro.

Quant au Parti Québécois, il devra reprendre contact avec la réalité. Sa défense légitime de la langue française et de la culture canadienne-française ne pourra jamais se faire sans d’abord une assise démographique solide. Faire comme si le taux faiblard de 1,68 enfant par couple au Québec était une donnée secondaire, dans sa construction d’un État français, que cet état soit fédéré à l’intérieur du Canada ou souverain, est incompréhensible.

Le Parti libéral ne prendra certainement aucune initiative pour défendre la culture québécoise. La marche vers la « Louisianisation » du Québec se poursuit. Si nous continuons à avorter nos enfants et à vasectomiser et stériliser les couples en âge de procréer, nous atteindrons un jour le point de non-retour… L'effet secondaire de l'avortement devrait préoccuper les politiciens, même si la valeur de l'enfant à naître ne représente rien à leurs yeux arrivistes.

Avec des candidats pro-euthanasie comme le Dr Gaétan Barrette, ou le Dr Yves Bolduc, candidats au poste de ministre de la Santé, nous devons exercer une vigilance constante. Le Parti libéral qui a mis en place le cours relativiste éthique et Culture religieuse qui attaque directement la responsabilité parentale de transmission de la foi aux enfants ne mérite pas une confiance qui serait, de nouveau, un laisser-aller vers des valeurs mortifères. Le Parti libéral est toujours proavortement, pro « mariage » gay. On y trouve un processus plus lent que la volonté ferme du Parti Québécois, mais qui marche inexorablement dans la même direction.

Mais on trouve également au Parti Libéral des candidats ouverts à la foi et à la vie. Voici quelques noms de candidats élus qui se sont prononcés déjà contre l’euthanasie :

CONTRE L'EUTHANASIE —

Pierre Arcand (PLQ) (Mont-Royal)

Robert  Dutil (PLQ) (Beauce-Sud)

Nicole Ménard (PLQ) (Laporte) 

Norbert  Morin (PLQ) (Côte-du-Sud)

Stéphane Billette (PLQ) (Huntingdon)

Sam Hamad (PLQ) (Louis-Hébert)

Guy Ouellette (PLQ) (Chomedey)

Christine St-Pierre (PLQ) (Acadie)

Marguerite Blais (PLQ) (Saint-Henri-Sainte-Anne) (Elle a voté contre l'adoption de principe du projet de loi 52, mais elle aurait changé d'avis et semble toujours hésitante sur le sujet.)

Pierre  Paradis (PLQ) (Brome-Missisquoi)

Lise Thériault (PLQ) (Anjou-Louis-Riel)

Lucie Charlebois (PLQ) (Soulanges)

Laurent Lessard (PLQ) (Lotbinière-Frontenac)

Robert  Poëti (PLQ) (Marguerite Bourgeois)

 Kathleen Weil (PLQ) (Notre-Dame-de-Grâce)

Jean D'Amour (PLQ) (Rivières-du-Loup-Témiscouata) 

Filomena  Rotiroti (PLQ) (Jeanne-Mance-Viger)

Gerry Sklavounos (PLQ) (Laurier-Dorion)

Marie-Claude Nichols (PLQ) (Vaudreuil)

Raymond Bernier (PLQ) Montmorency)

À nous de garder le contact avec notre député.

Campagne de financement été 2017. Merci de votre contribution ! L'objectif est de 3500$.

Enfant à naître

Merci de nous aider avec un don spécial.

2581 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 8 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire