M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

« La loi 52 va entraîner la mort de patients qui ne devraient pas être euthanasiés »

Sur le site de lelezard.com du 29 octobre 2013 (source CNW Telbec):

(Photo sur flickr.com par fedfil, licence Creative Commons)

 

 

MONTRÉAL, le 29 oct. 2013 /CNW Telbec/ - La Coalition des médecins pour la justice sociale dénonce l'adoption en principe du projet de loi 52 du Québec qui est une loi faisant la promotion de l'euthanasie et de la mort. La loi va entrainer la mort des personnes qui ne devraient pas être euthanasiées. L'expérience mondiale démontre que les balises et les contrôles ne fonctionnent nulle part. Les personnes qui n'ont pas leur consentement, les déprimés, les personnes qui sont fatiguées de la vie, les personnes abusées par la vie sont euthanasiées en Europe. En Oregon des personnes qui sont déprimées décèdent avec le suicide assisté.

Au Québec, le gouvernement a déjà commencé à réduire l'accès et l'acceptation des nouveaux médicaments contre le cancer tels que le cancer du sein, du poumon, de l'intestin et le lymphome. Le taux d'acceptation est diminué de 77% en 2012 à 31% en 2013. S'agit-il d'un hasard? Beaucoup de citoyens - même les jeunes de vingt, trente ou quarante ans - qui n'ont pas de bonnes raisons de mourir vont perdre leur vie en acceptant une dose létale si la loi est acceptée.

(...)

Une loi autorisant  l'euthanasie est indéfendable. Nous avons besoin d'une loi assurant un accès aux soins de santé par des rendez-vous ponctuels avec nos médecins et dans les services hospitaliers, des soins palliatifs si nécessaire et non un accès rapide à l'euthanasie.

(...)

SOURCE Coalition des médecins pour la justice sociale
 

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire