M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

1111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 9 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

60 000 personnes se mobilisent pour sauver de l'euthanasie... un Pit Bull qui a mordu et défiguré un enfant de 4 ans...

Ce n'est pas une farce, mais une véritable tragédie de voir autant de nos contemporains avoir perdu le sens commun. Il n'y a pas de mots pour décrire une telle folie. Sur le site de Wamiz.com du 3 avril 2014 :

(Photo : RNCB sur flickr.com, licence creative commons)

 

Le mois dernier, la ville de Phoenix, aux Etats-Unis, a été le théâtre de la lutte très controversée des défenseurs des animaux pour la survie d’un chien. L’animal, un Pit Bull répondant au nom de Mickey, avait attaqué et mutilé le petit Kevin, âgé de quatre ans, le 20 février dernier. (...)

Suite à cette attaque, il revenait à un juge municipal de décider du sort du chien Mickey, qui avait de grandes chances d’être euthanasié. Mais c’était sans compter une mobilisation sans précédent pour sauver l’animal, car ce sont des milliers de personnes qui ont donné de la voix sur les réseaux sociaux pour défendre Mickey. (...)

Les médecins parlent de plusieurs années de chirurgie pour rendre à l'enfant son visage...

La pétition en question, signée par plus de 60 000 personnes, insiste sur le caractère accidentel de l’attaque. Cette dernière n’aurait pas eu lieu si l’enfant avait été mieux surveillé et n’avait pas pris l’os appartenant au chien. Les défenseurs de Mickey ont également tenu à mettre en évidence que le fait d’être attaché, comme souvent dans ce genre de cas, poussait le chien à avoir une attitude agressive.

Selon les défenseurs de ce chien, il aurait mieux valu que le carnassier se promène en liberté, il aurait été de meilleure humeur...

Le juge a tranché. Le chien sera placé dans un « centre de réhabilitation ou un refuge qui saura prendre soin de lui »...

Ouf! Nous sommes tous rassurés, quoiqu'on peut toujours se demander s'il n'est pas inhumain de faire subir un procès à un animal. C'est vrai, il y a des gens qui sont tellement bêtes que le mignon molosse aurait pu en être affecté...

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

1111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 9 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire