M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QU'UN JOUR. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Un bébé de 500 g est né miraculeusement, encore si petit que la bague de son papa passait encore autour de son bras

MolliePerrin_810_500_55_s_c1.jpg

Par le Père Mark Hodges de LifeSiteNews - traduit par Campagne Québec-Vie

(26 août 2015, Royaume Uni, Hull) L'appeler 'Petite' Mollie Perrin serait un euphémisme.

Après seulement 6 mois dans le ventre de sa mère, la nouvelle née Mollie ne pesait que 500g soit une livre anglaise. Elle était si petite, que son père James a pu enfiler son alliance facilement autour de son bras.

Les médecins ont dit aux parents, James, et Stéphanie que leur fille Mollie ne pourrait probablement pas vivre plus de trois semaines.

Elle a été diagnostiquée avec une faiblesse de croissance intra-utérine, qui venait d'un problème de placenta, et empêchait l'enfant de se nourrir normalement.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

«Quand ils nous ont annoncé la nouvelle, nous étions effondrés,» confie James. «Il y avait tellement de questions que nous avions à poser. Nous vivions une catastrophe.»

Pendant la grossesse, Stéphanie faisait régulièrement des échographies pour s'assurer que Mollie était toujours en vie. Elle est finalement née en urgence par césarienne, et ce fut un des plus petits bébés jamais vus à l'hôpital mère et enfant de Hull East Yorkshire.

«Nous savions qu'elle allait être petite, mais en la voyant j'ai retenu ma respiration,» admet Stéphanie. «C'était un choc. Elle était vraiment minuscule parmi toutes les machines d'assistance, c'était assez effrayant de la voir ainsi.»

Parce qu'elle était très fragile, James et Stéphanie ont décidé de baptiser Mollie au sein même de l'hôpital où elle est née. «La première semaine, nous sommes rentrés à la maison et avons reçu un appel à 5 heures du matin pour nous dire qu'elle avait pris un tournant majeur vers le pire,» Stéphanie expliqua. «Ils ne pensaient même pas qu'elle finirait la journée.»

«C'était vraiment horrible. Nous pensions déjà l'avoir perdue alors que nous nous rendions à l'hôpital, mais elle s'en sortait finalement,» James remarquait.

«Et depuis elle est devenue encore plus forte.»

James a pris une photo de Mollie au 25ème jour, alors qu'il était juste capable de la tenir.

Mollie s'est avérée être toute une combattante. A maintenant 17 semaines et un poids de plus de 5 kg et demi, elle est prête à rentrer à la maison.

James et Stéphanie ne cachent pas leur joie. «L'apaisement et le réconfort qui sont désormais les nôtres sont à peine croyables. Nous ne pouvions plus attendre de former une famille. C'est juste invraisemblablement particulier de simplement pourvoir dire que nous pouvons prendre Mollie chez nous,» déclare fièrement le père. 

Les médecins disent maintenant que Mollie ne vas pas seulement continuer à vivre, mais qu'elle va aussi rattraper les enfants de son âge, même si elle va rester un peu plus petite malgré tout.

«Nous sommes désormais ... une famille,» conclu James. «C'est juste la preuve ... que des miracles se produisent.»

Publicité

×

DERNIÈRE JOURNÉE. L'objectif de notre campagne est atteint !

3626 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- MERCI !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire