M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Rompre le Silence (Silent No More)

Fondée en 2003 à Washington D.C., Rompre le silence ("Silent No More") est un organisme international regroupant des survivants d'avortements qui ont été témoins de l'horreur qu'est l'avortement et des dommages psychologiques et spirituels que cela cause dans leurs vies.

La première victime d'un avortement est l'enfant auquel on enlève la vie. Mais la seconde victime est certainement la mère de cet enfant. Puis, la troisième victime est le père, qui est souvent la personne qui encourage la femme à se faire avorter. Ce dernier souffre profondément de regrets et de culpabilité.

Connaissant le nombre d'avortements au Québec (qu'on estime à près de 100 par jour), on ne peut que commencer à saisir l'importance de la tragédie qui se dévoile, parce qu'à chaque jour une centaine d'hommes et de femmes commettent l'une des plus grandes erreurs de leur vie, celle de tuer délibérément un être humain innocent.

À présent, Silent No More sera là pour aider les Québécois et les Québécoises,  à venir à bout avec ce qu'ils ont intentionnellement choisi, en plus de les aider à guérir. Tout aussi important, Silent No More, sera un avertissement aux autres qui considèrent de commettre l'erreur tragique de choisir l'avortement.

Pour plus d'information sur comment joindre Rompre le silence - Québec, veuillez nous contacter.

 

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

945 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire