M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie

Remous médiatiques au sujet de la pilule abortive RU-486

ru486.jpg

Depuis 2012, Santé canada examine la possibilité de rendre légal l'usage de la pilule abortive RU-486 (commercialisée sous le nom "Mefigyne") qui, combinée avec un autre produit, le misoprostol, sont utilisés pour provoquer l'avortement de l'enfant à naître lors des premières semaines de la grossesse. 

La décision de Santé Canada qui était d'abord attendue fin 2013 / début 2014 fut d'abord repoussée en début d'année 2015. Ces dernier mois, et plus particulièrement ces derniers jours, un commencement d'agitation médiatique s'est fait sentir : 

- En août Tania Longpré du Journal de Montréal publiait un article de blog faisant l'apologie de la RU-486. 


- En novembre, La Presse diffusait un article de La Presse Canadienne pour se plaindre de la non disponibilité au Canada de ce produit pharmaceutique. 


- Ces derniers jours, Isabelle Maher et Lise Ravary, du Journal de Montréal, on publié simultanément un article et un billet de blog qui reprennent les doléances et l'apologétique habituelles au sujet de l'avortement et des moyens d'éliminer toutes formes de restriction à son accès.

- Du coté des médias anglophones, on peut également trouver, par exemple ici et ici, le même genre d'articles et les mêmes argumentaires.

Il semble cependant que ces "remous médiatiques" doivent pour l'instant n'en rester que là. Hier soir en début de soirée, le site CBCNews nous informait que la décision au sujet de ce produit pharmaceutique a été de nouveau repoussée jusqu'à l'automne prochain. 

Il faut savoir que l'avortement chimique consiste à prendre des hormones de synthèse qui provoquent le corps à avoir des réactions violentes, contraires au cycle sain de la grossesse d'une femme en santé, afin de forcer l'expulsion d'un embryon viable. Cela tue l'enfant et c'est la raison première pour laquelle l'avortement n'est jamais un choix légitime mais en plus de cela, il y a un risque mortel pour la mère. 

On peut consulter, en anglais, à la fin de cet article du site Life Site News, une liste d'accidents fatals pour des femmes ayant utilisé ce produit. 

Même dans les cas où la mort ne s'en suit pas, consommer des hormones sans nécessité pour la santé est toujours nocif. 

Souhaitons que Santé Canada soit suffisamment libre des pressions politiques pour avoir la liberté de réaliser son mandat de préserver la santé des canadiens car, en notre époque, rares sont les nations qui sont capables de ne pas succomber à la culture de mort. 

Que le Seigneur nous accorde sa grâce.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Campagne de financement pour Noël 2016. L'objectif est de 5 000 $. Merci de nous aider avec un don spécial en ce temps des fêtes !
noel-v3.JPG

35 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Merci de donner pour protéger la Vie !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire