M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie

Les photos de 2 bébés, victimes de fausses couches à 7 et 8 semaines, partagent la vérité sur l’avortement

Annabelle-4-672x372.jpg

Par Nancy Flanders de LiveActionNews - traduit par Campagne Québec-Vie

Lorsque Mindy Danison, qui a fait une une fausse couche à 7 semaines de grossesse, a partagé des photos de son bébé sur Facebook, elle avait un but : montrer au monde entier à quel point la vie est précieuse.

Danison est mère de cinq enfants entre 1 et 9 ans. Elle et son mari, Gabe, étaient ravis d’attendre un autre bébé à l'automne dernier, mais malheureusement, le cœur de ce bébé a cessé de battre autour de 7 semaines et demi de grossesse.

"Un jour, chez ma maman, j’ai eu un flot de sang", a expliqué Danison. "Nous nous sommes précipitées à l'hôpital en espérant que ce n'était pas ce que nous pensions. Nous avons découvert que le cœur du bébé avait cessé de battre. Je ne pouvais pas le croire, même en le voyant de mes yeux."

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Danison s’est vue proposer un curetage pour retirer le bébé de l'utérus, ou des pilules pour forcer la fausse couche plus rapidement. Elle a décidé de suivre son propre chemin et de permettre à la fausse couche de se produire à son heure. Ce n’est que 3 éprouvantes semaines plus tard que les contractions ont commencé.

"Je suis assise dans la baignoire et je me suis tout de suite sentie apaisée», a-t-elle expliqué. "[...] Je me penche en arrière, je pousse doucement et finalement je découvre une grande chose qui a été enfermée. Je l'analyse pour voir si le bébé est à l'intérieur. Je commence à regarder de plus près et de voir un petit bout de l'enfant. A cet instant, je ne suis pas triste, mais pas heureuse. C'était un sentiment que vous ne pouvez pas expliquer. Si je le devais, je dirais : du réconfort, de l'amour, de l'émerveillement.

"Le placenta entourait la poche amniotique, et le bébé était à l'intérieur. Au moment où il est né, je me suis mise à pleurer. Je ressentais tant de choses à la fois. Mais la première chose que je me souviens avoir dit, c’est, « Je peux le voir ». Assise dans une baignoire pleine de sang et de caillots, tenant mon petit bébé dans la poche amniotique toujours entouré de son placenta, tout ce que je pouvais faire, c’était de regarder à quel point c’était merveilleux. A quel point ce bébé était bien formé. "

1-Rileys-tiny-body-300x169.jpg
Riley 7 1/2 semaines


Danison a parlé à son petit garçon, qu'elle a nommé Riley Jae, et lui a dit au revoir. Cette nuit-là, Danison et son mari ont coupé le cordon ombilical et sont restés assis ensemble à le regarder. Ils ont pris des photos et ont prié, et ils remerciaient Dieu d’avoir eu la chance de rencontrer Riley.

"La vision incroyable de la vie à ses premières étapes," dit-elle."A ce stade, les médecins m'avaient dit que mon bébé était juste du sang et des tissus. Ils me disaient que je ne voudrais pas le voir, que je ne saurais pas que c’était  un garçon. [...] Comment pouvaient-ils me dire que cet enfant, mon bébé, n’était pas un bébé? "

Cette nuit-là, Danison rêva que Dieu lui disait de ne pas s'inquiéter, que cela avait toujours été le destin de Riley. Dieu lui a dit de partager Riley avec le monde et d'aider autant de personnes que possible avec ses photographies. Elle a dit que cela lui a apporté un immense sentiment de paix.

2-Riley-in-Moms-hand-169x300.jpg
Annabelle 8 semaines, 5 jours

Le lendemain, Danison et son mari ont apporté Riley au funerarium et l’ont incinéré. Son mari lui a dit que c’était la chose la plus difficile qu'il ait jamais eu à faire et qu’il voulait ne jamais avoir à revivre cela.

Mais Danison et son mari devraient encore souffrir deux nouvelles fausses couches, dont celle que subit leur fille, Annabelle, dont ils ont également pu prendre des photos après sa naissance en février. Anabelle était âgée de seulement huit semaines de grossesse lorsqu’elle est décédée. 

Lors d'une échographie précoce, ils ont appris qu'il y avait un décollement placentaire, dans lequel l'œuf se sépare légèrement de la paroi utérine peu de temps après l'implantation. Les médecins leur ont dit de ne pas s'inquiéter. Une deuxième échographie de suivi a montré que tout allait bien et que le bébé avait un battement de coeur fort. Mais sur la route vers chez leurs cousins, Danison a senti des contractions. Ils se sont arrêtés sur le bord de la route, et dans  une salle de bains de la station d'essence, elle a fait une fausse couche et a donné naissance à Annabelle.

Ils ont pu terminer leur trajet et, plus tard dans la journée, ils se sont émerveillés sur son petit corps, y compris les doigts, les orteils, les oreilles, les yeux, la bouche, le cerveau, les bras et les jambes. Tout comme ils l'ont fait avec Riley, ils lui ont parlé et lui ont dit qu'ils l'aimaient. Ils ont ensuite fait incinérer les restes d’Annabelle.

Danison estime que Annabelle et Riley partagent le même objectif, qui est de montrer l'humanité de l'enfant à naître dans l'utérus. Elle veut montrer aux femmes que ce sont leurs enfants, et non pas des«tissus» ou un «amas de cellules." Maintenant, à la lumière des vidéos tournées en caméra cachée au Planning familial par le Center for Medical Progress, Danison sait qu'il est urgent que les photos de ses enfants soient partagées avec le monde.

3-Annabelle-3-700x400.jpg

4-Annabelle-in-moms-hand1-300x169.jpg"Les gens qui ont fait des études [de médecine] nous mentent quotidiennement et nous disent qu'ils savent ce qui est mieux pour nous", a déclaré Danison. "Nous, en tant que parents, nous devons faire les recherches par nous-mêmes. Je veux que mes photos soient vues par autant d'yeux que possible. Mes photos sont prises avec amour. Ces enfants [...] méritent de vivre à travers les yeux du monde pour faire voir la vraie beauté, la création merveilleuse de Dieu, et pour aider de quelque façon qu'ils le peuvent, y compris en étant suspendues dans toutes les cliniques d'avortement avec obligation de les montrer. "

Danison et son mari sont maintenant heureux d'attendre des jumeaux, Garrett et Gloriana, pour février prochain. Ils savent tous les deux que chacune des vies de leurs enfants a un sens et de la valeur, et ils espèrent que tout le monde pisse les regarder et les voir pour ce qu'ils sont, des enfants qui méritent une chance de vivre.

5-Danison-Family.jpgLa famille Danison

Publicité

×

IL NE RESTE QUE 3 JOURS. Tout montant est le bienvenu. L'objectif de notre campagne de financement pour l'automne est de 3 500 $.

2386 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 3 jours !

Ania « Merci pour votre ministère. Ma prière est qu'il grandisse dans le nom de Jésus. C'est beau des gens qui se tiennent debout pour la Vie ! »

--Émilie

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire