M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 13 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Féministe et pro-vie

 
(féminisme pro-choix, un féminisme stérile qui s'autodétruit)

Lu récemment dans la Presse : une étudiante affirme que le féminisme doit passer par le respect de l'enfant à naître.

Pour certains, cela peut sembler un paradoxe d'être pro-vie et féministe à la fois. Cependant, j'ai été atterrée par le reportage de La Presse sur le gynécide et la sexosélection dans certains pays du monde. Il semblait y avoir un consensus selon lequel on devrait interdire l'avortement sur la base du sexe de l'enfant. Je suis tout à fait d'accord. Je me demande s'il y a une réelle différence entre deux femmes qui se font avorter d'un foetus féminin, l'une parce qu'elle connait le sexe de l'enfant et qu'elle tient absolument à avoir un garçon, et l'autre, parce qu'elle préfère se concentrer sur sa carrière et ne pas avoir d'enfant pour le moment.

Que l'on mette à mort l'enfant pour des raisons archaïques ou bien pour des raisons modernes, chaque avortement consiste à tuer un être humain innocent. Si le féminisme prétend défendre la femme, il doit aussi défendre l'enfant.

Campagne de financement automne 2017. Merci de nous aider à être des éclaireurs des consciences L'objectif est de 3500$.

éclaireurs des consciences

Merci de nous aider avec un don spécial.

111 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 13 jours ! Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire