M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Enquête sur Développement et Paix

Communiqué de la CECC

Les évêques du Canada établissent un comité d’enquête à la suite des allégations sur Développement et Paix

07 avril 2009

(CECC-Ottawa)… La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a demandé à deux évêques de présider un comité d’enquête afin de faire la lumière sur les allégations concernant cinq groupes mexicains qui ont obtenu une aide financière de la part de Développement et Paix.

Ces deux évêques qui se rendront à Mexico, du 15 au 18 avril, sont Mgr Martin W. Currie, archevêque de St. John’s, à Terre-Neuve, et Mgr François Lapierre, P.M.É., évêque de Saint-Hyacinthe, au Québec. Ils seront aidés dans leur tâche par Mgr Mario Paquette, P.H., Secrétaire général de la CECC, et par Mgr Carlos Quintana Puente, C.S.S., Directeur exécutif du Secrétariat pour l’Église en Amérique latine, à la Conférence des évêques catholiques des États-Unis. Les résultats de l’enquête seront ensuite communiqués à la CECC.

Au cours des dernières semaines, on a donné à entendre que quelques groupes du Mexique ayant bénéficié d’une part de financement de Développement et Paix ont manifesté leur appui en faveur de l’avortement. Développement et Paix a obtenu par la suite des informations de la part de ces cinq groupes démontrant qu’ils n’avaient pas fait la promotion ou appuyé l’avortement.

Développement et Paix a aussi annoncé qu’il y aurait « une enquête immédiate auprès des cinq partenaires mexicains pour examiner en profondeur ces allégations ».

Mgr V. James Weisgerber, président de la CECC, a confirmé que cette enquête sera menée par la Conférence épiscopale canadienne. « Cette situation a suscité de nombreuses questions dans l’esprit des catholiques du Canada », a-t-il déclaré. « Il est donc important que nous apportions des réponses aux graves questions qui ont été soulevées. »

Mgr Weisgerber a précisé que le comité d’enquête scrutera les questions qui ont surgi à la suite des allégations mexicaines, en plus de revoir la manière dont Développement et Paix aborde son travail auprès de ses partenaires dans le Tiers Monde. Il a ajouté que les deux évêques chargés de l’enquête de la CECC rencontreront des évêques du Mexique.

Le comité d’enquête déposera ensuite son rapport et fera part de ses recommandations au Conseil permanent de la CECC.

Développement et Paix a été fondé par les évêques du Canada, en 1967, devenant ainsi l’agence officielle de développement et de secours d’urgence dans les pays du Sud. Il agit aussi comme représentant canadien de Caritas Internationalis.

-30-


Source: CECC

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !



Laissez un commentaire