M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Bébé Jaxon vit encore à 18 mois, lui dont les médecins avaient conseillé d’avorter puisqu’il n’avait aucune chance de survivre

bebe-jaxon.JPG

Par Emily Derois de LifeNews - traduit par Campagne Québec-Vie

LifeNews.com,  le 1er février 2016 --  Le petit Jaxon est né en 2014 ;  une naissance miraculeuse qui ne cesse de réchauffer les cœurs et d’encourager les familles.

Jaxon Buell souffre de microhydranencéphalie, une malformation rare et très grave qui affecte le cerveau. Bien que cette maladie soit souvent fatale, le petit Jaxon a maintenant 1­½ an et ses parents continuent à célébrer sa vie.

Sa maladie incurable limitant son espérance de vie, les médecins conseillèrent à la mère de se faire avorter. Les Buell refusèrent en choisissant la vie et le potentiel que le petit Jaxon pouvait avoir. Bien que chaque jour représente un défi bien réel, les nouveaux parents accompagnent avec joie leur petit garçon.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Brandon, le père de Jaxon, aime voir le beau côté des choses. Dans une entrevue donnée récemment à SpeakLife, il donnait la liste des bénédictions reçues : « Bien que Jaxon doive lutter contre des conditions de survie difficiles, il ne cesse pas pour autant de vivre une vie qui a du sens ; il sourit, il sait communiquer, il nous reconnaît et il est sensible à l’environnement. Pourquoi ne pas permettre à cette vie humaine d’exister? Le potentiel ici crève les yeux. »

La belle histoire de Jaxon est une source d’inspiration pour d’autres, en particulier pour les familles avec enfant handicapé. Et Brandon se sent poussé à protéger l’héritage de Jaxon : « Quelque chose de merveilleux est en train de naître ; quelque chose qui va survivre à Jaxon et à nous ses parents. En tant que père, je me dois de protéger cette histoire et de voir à ce qu’elle soit bien racontée. »

jaxon7.png

Tel que rapporté précédemment par LifeNews, les médecins avaient transmis aux futurs parents une vision très pessimiste de l’enfant à naître : « Ils nous avertirent qu’il serait sourd,  aveugle et même qu’il n’aurait aucune sensibilité ; il ne pourrait donc avertir qu’il a faim. Il ne pourrait jouir d’une vie normale. Ce fut donc très dur pour nous au début, ne sachant pas ce que nous allions mettre au monde et pour combien de temps. » 

Jaxon fait maintenant des progrès que les docteurs ne pensaient pas possibles. « Ils nous ont dit qu’il ne pourrait pas se traîner, marcher ou parler, ajoute Brandon, mais si nous le couchons sur le côté gauche, il se retourne sur le côté droit. Il peut même se mettre sur ses genoux et sur ses mains durant une minute. Il est plus fort que nous ne pensions. »

Cette belle histoire invite tout le monde à réfléchir sur ce qui est important dans la vie. Ou pour emprunter les mots-mêmes de Brandon : « Lorsque votre vie est complètement bousculée par ce défi, ce combat que doit livrer votre enfant, votre échelle de valeurs change également et vous passez facilement par-dessus certaines choses  comme une promotion au travail ou le trafic des heures de pointe. Toutes ces choses paraissent insignifiantes. »

Des histoires comme celle-ci nous rappellent l’importance de toute vie !

Publicité



Laissez un commentaire