M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 2792 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une mère s’est battue pour son bébé atteint d’une maladie mortelle — l’enfant est aujourd'hui en pleine santé


La petite Emmie.

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie

Alors qu’elle était enceinte de 20 semaines, Andi Mahoney, une mère de Floride, a appris une nouvelle dévastatrice : sa fille à naître, Emmie, était atteinte d’une maladie appelée agénésie rénale bilatérale. Cette maladie signifiait qu’Emmie n’avait pas de reins et que, selon les médecins, elle n’avait aucune chance de survivre après la naissance.

« C’est une maladie universellement mortelle », indique Mme Mahoney à 11 Alive. « Nous avons donc fait notre deuil. Nous pensions perdre notre bébé, on nous avait dit qu’il n’y avait pas d’espoir ».

En dépit de ce diagnostic, Mme Mahoney a refusé d’accepter qu’il n’y ait rien à faire. Elle s’est mise à la recherche d’un spécialiste prêt à les aider, elle et sa fille, ce qui lui a pris des semaines. Elle a fini par trouver le Dr Ruben Quintero de l’Institut fœtal de Miami, à six heures de route de son domicile de Jacksonville. Mme Mahoney a commencé à se rendre chez le Dr Quintero pour des perfusions de liquides qui augmenteraient les chances de survie d’Emmie.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 2792 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

« Je n’ai cessé de me rendre à Miami pour en obtenir d’autres, afin de maintenir Emmie en vie », déclare Mme Mahoney. « Mon bébé avait besoin de liquide pour respirer. Lorsque j’ai atteint la 34e semaine, j’ai eu une rupture [des membranes] non naturelle ».

En raison de la rupture, Mme Mahoney devait agir rapidement pour trouver un hôpital qui pourrait l’aider. Elle en a trouvé un à Stanford, en Californie, qui avait déjà eu l’occasion d’aider des bébés atteints d’agénésie rénale bilatérale.

« J’ai sauté dans un avion de Jacksonville en Californie avec mes membranes rompues », raconte Mahoney. « Je voulais aller dans un endroit qui me permette de mettre au monde mon Emmie. De plus, ils m’ont donné l’espoir qu’elle vivrait ».

Emmie a été emmenée en salle d’opération immédiatement après sa naissance, et bien qu’elle ait survécu, ses perspectives étaient encore sombres. Finalement, à l’âge de six mois, elle a été transportée par avion au Children’s Healthcare d’Atlanta pour y être soignée. Sa famille a même déménagé en Géorgie pour qu’Emmie puisse recevoir les soins dont elle avait besoin.

Finalement, il est devenu évident qu’Emmie aurait besoin d’une greffe de rein. Mme Mahoney s’est dite ravie d’apprendre qu’elle était compatible avec sa fille.

« J’ai reçu la meilleure nouvelle de ma vie lorsque j’ai appris que nos groupes sanguins étaient compatibles et que j’étais autorisée à subir l’opération », dit Mme Mahoney à USA Today. « Je n’ai pas réfléchi deux fois. Je savais que je voulais donner mon rein à Emmie ».

Grâce à la volonté de sa famille de faire des sacrifices, de parcourir le pays et de défendre ses besoins, Emmie a déjoué les pronostics et est aujourd’hui une petite fille heureuse.

« Elle se porte à merveille. Je pourrais en parler longtemps », a déclaré l’un de ses soignants, le docteur Rouba Garro. « Il est difficile de ne pas tomber amoureux d’elle. Même lorsqu’elle souffre, elle fait en sorte de sourire et d’apporter de la joie et du bonheur autour d’elle. Et maintenant, après la transplantation, il est incroyable de voir comme elle grandit. Elle est florissante. »

« Elle ne fait que répandre la lumière, la joie et le bonheur », confie Mme Mahoney. « Je sais qu’elle est censée être ici. Elle est mon petit miracle. Elle est incroyable. »

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire