M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2019

Mère et fils

35 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste 2 semaines -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce début d'automne, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Une mère a choisi la vie pour sa fille qui n'avait qu'un demi-cœur

Billet de blogue d'Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Heureusement, que nombreuses encore sont mères qui choisissent la vie pour leurs enfants, même handicapé. Extrait de LiveActioNews :

Si Demi Goodman avait écouté ses médecins, sa fille ne serait pas ici en ce moment. En 2016, Goodman, qui vit au Royaume-Uni, a appris qu'elle était enceinte. Elle était excitée à l'idée d'accueillir un nouvel enfant. Mais lorsqu'une échographie de routine leur révéla un problème, les médecins lui ont dit d'avorter — et au lieu de cela, elle a choisi la vie.

Lors du scan anatomique des 20 semaines, Goodman a découvert que sa fille souffrait d'une pathologie qui avait fait en sorte que seule la moitié de son cœur s'était développée. Par-dessus cette nouvelle dévastatrice, on lui a affirmé que le cerveau de sa fille pourrait être endommagé, qu'elle ne marcherait peut-être jamais et qu'elle aurait besoin de plusieurs chirurgies pour survivre.

« Je n'arrivais pas à croire ce qu'on me disait », dit-elle. « J'avais le cœur brisé. Le médecin a dit qu'il valait probablement mieux d'interrompre la grossesse. » Au lieu de cela, elle a choisi la vie pour sa fille, et en août 2017, elle accoucha du petit bébé Beau. « Quand j'ai regardé son petit visage, je l'ai tout de suite aimé », a dit Goodman.

Beau subit une opération à cœur ouvert après sa naissance, ainsi qu'une autre chirurgie à l'âge de quatre mois, deux interventions auxquelles elle a survécu. Elle a ensuite subi une troisième intervention chirurgicale au début de 2018, et maintenant, à l'âge de 14 mois, Beau est en bonne santé, heureuse et épanouie. Loin du scénario terrible que les médecins ont peint pour Goodman, Beau est capable de jouer et de marcher comme les autres enfants de son âge.

« C'est un bébé très heureux et elle rit tout le temps », dit-elle. « Je suis content d'avoir écouté mon instinct et de l'avoir gardée en sécurité. Je suis si fière d'elle parce qu'elle fait tout ce que les docteurs ont dit qu'elle ne ferait pas. »

Bébé Beau est loin d'être le seul enfant à survivre - et à s'épanouir - avec son handicap.

Campagne de financement automne 2019. Merci de nous aider avec un don sacrificiel. L'objectif est de 7500$.

Mère et bébé

Merci de nous aider à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.

35 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste 2 semaines -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire