M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une fuite de l’opinion majoritaire montre que la Cour suprême pourrait renverser Roe v. Wade

Par Jack Bingham — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Freepik

2 mai 2022, Washington, D.C. (LifeSiteNews) — Selon un premier projet d’opinion majoritaire qui a fait l’objet d’une fuite et qui aurait été rédigé par le juge Samuel Alito et obtenu par Politico, la Cour suprême des États-Unis a voté à 5 contre 4 pour annuler sa décision Roe v. Wade, vieille de près de 50 ans, qui a imposé l’avortement sur demande dans tout le pays.

Comme le rapporte Politico, l’avis est « une répudiation totale et sans faille de la décision de 1973 qui garantissait les protections constitutionnelles fédérales du droit à l’avortement [sic] », marquant une victoire gigantesque pour le mouvement pro-vie. La fuite d’un projet d’avis est sans précédent dans l’histoire de la Cour suprême et envoie des ondes de choc dans le monde juridique ce soir.

Il est impossible de surestimer le séisme que cela va provoquer au sein de la Cour, en termes de destruction de la confiance entre les juges et le personnel. Cette fuite est le péché le plus grave, le plus impardonnable.
— SCOTUSblog (@SCOTUSblog) 3 mai 2022

« Roe était une erreur flagrante dès le départ », écrit Alito dans le document qui, s’il était officiellement publié par la Cour, constituerait une victoire monumentale pour le mouvement pro-vie. « Nous soutenons que Roe et Casey doivent être annulés », ajoute l’opinion majoritaire.

« Il est temps de tenir compte de la Constitution et de renvoyer la question de l’avortement aux représentants élus du peuple », a souligné Alito.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Les pro-vie espéraient que cette décision serait prise par la Cour suprême des États-Unis après que la Cour ait entendu les arguments dans l’affaire Dobbs contre Jackson Women’s Health Organization l’année dernière, qui concerne l’interdiction de l’avortement à 15 semaines dans le Mississippi.

Bien que la version actuelle de l’arrêt renverse effectivement le précédent historique en faveur de l’avortement, qui a entraîné le meurtre de plus de 60 millions de bébés, la décision ne sera considérée comme officielle que lorsque l’avis sera publié par la Cour, probablement dans les deux prochains mois, selon Politico.

La prétendue fuite de la décision a suscité des réactions diverses, depuis l’adulation de la droite politique jusqu’à la consternation de la gauche politique.

« La Cour suprême se prépare à annuler Roe — la nouvelle la plus significative et la plus glorieuse de notre vie. Joignez-vous à moi pour prier Dieu afin que la décision soit la bonne. La vie commence dès la conception. Protégeons-la », s’est réjouie la représentante républicaine Marjorie Taylor Greene.

« L’une des décisions les plus honteuses de l’histoire des États-Unis », a déploré le député new-yorkais pro-avortement Ritchie Torres.

On s’attend à ce que la décision provoque une division et une discorde massives dans la société américaine. Une photo choquante montre déjà que de grandes barricades ont été érigées autour du bâtiment de la Cour suprême à Washington.

La fuite présumée de l’opinion dans l’affaire Dobbs v. Jackson Women’s Health Organization est tout simplement stupéfiante. Elle constituerait l’une des plus grandes atteintes à la sécurité dans l’histoire de la Cour.
— Jonathan Turley (@JonathanTurley) 3 mai 2022

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire