M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un recensement pilote posera, entre autres, des questions de style LGBT à quelque 250 000 ménages canadiens

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : zoe pappas/Pexels

Et ce, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 500 $ si l’on n’y répond pas. Ainsi l’idéologie LGBT se glisse-t-elle aussi dans les bureaux de recensement. Un recensement « pilote » sera envoyé à 250 000 ménages¹, en mai et juin, en préparation du recensement de 2021. Décidément, ça devient de plus en plus décadent sous le gouvernement Trudeau… Extrait de CBC :

... Statistique Canada va poser à 250 000 ménages canadiens des questions personnelles que cet organisme n’a jamais posées auparavant, et y répondre honnêtement est obligatoire.

L’agence procède actuellement à ce qu’elle appelle un recensement « pilote » en mai et juin prochains pour tester les questionnaires et procédures d’essai en vue du prochain recensement complet, prévu pour 2021.

[…]

Quiconque refuse de remplir un questionnaire obligatoire du recensement, ou « donne sciemment des renseignements faux ou trompeurs ou pratique toute autre forme de tromperie », est passible d’une amende pouvant atteindre 500 $ […]

Arora [statisticien en chef du Canada] a justifié sa décision de rendre le recensement pilote obligatoire dans un avis envoyé en septembre au ministre de l’Industrie Navdeep Bains. « Des tests volontaires en 2019 pourraient donner des résultats inexacts ou peu concluants pour bon nombre de changements proposés au contenu du questionnaire. »

[…]

Le porte-parole de l’agence, Peter Frayne, a refusé de fournir les nouvelles questions à CBC News, disant que c’était un « travail en cours ».

Mais la note qu’Arora a envoyée à Bains indique que le questionnaire [pilote] abordera entre autres des questions de sexe et de genre².

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« Bon nombre des changements de contenu proposés pour 2021 touchent de plus petits groupes de populations (transgenres, non binaires, couples de même sexe, titulaires de droits linguistiques, groupes ethniques, résidents ayant un visa de travail ou d’étudiant, populations autochtones, etc.) » écrit-il.

Le 25 janvier 2018, l’organisme a publié ses normes sur les définitions et l’utilisation des mots sexe et genre², qui orienteront ses prochaines questions de recensement.

« Le genre² fait référence au genre qu’une personne ressent en son fort interne ou au genre qu’une personne exprime publiquement dans sa vie quotidienne, y compris au travail, en magasinant ou en accédant à d’autres services, dans son environnement de logement ou dans la communauté en général, », décrète la norme pour le genre de la personne.

« Le sexe et le genre² se réfèrent à deux concepts différents. Il faut faire preuve de prudence lorsqu’on compare les chiffres pour le sexe avec ceux pour le genre. Par exemple, le sexe féminin n’est pas le même que le genre féminin. »

[…]

M. Frayne a indiqué que le recensement pilote de 2019 utilisera des formats électroniques et en papier, et que certains ménages recevront des visites personnelles. Les résultats resteront « strictement confidentiels », a-t-il ajouté.

Violations antérieures

CBC News a rapporté plus tôt cette année que Statistique Canada avait perdu des centaines de dossiers sensibles au cours du recensement de 2016. Les rapports d’incidents, obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, détaillent 20 cas d’atteinte à l’information et à la vie privée commises par Statistique Canada.


¹J’utilise le mot « ménage » par respect pour les vrais ménages mariés, bien que les 250 000 « ménages » impliqués dans le recensement pilote de cette année comporteront sûrement des duos de même sexe, des paires de concubins, etc. — CQV

²Le « genre » n’existe pas, il n’y a que le sexe, notion bien physique, biologique. Les notions de femme et d’homme sont bien physiques et non subjectives ou mentales, aussi quand on a un corps d’homme, on est un homme.

Publicité



Laissez un commentaire