M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un nouveau sondage montre que la majorité des Canadiens pensent que les journalistes « essaient délibérément d’induire les gens en erreur »

Par Clare Marie Merkowsky — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : pressmaster/Adobe Stock

7 juin 2022 (LifeSiteNews) — Un nouveau sondage montre que la plupart des Canadiens sont de plus en plus préoccupés par le fait que les dirigeants politiques et les médias « essaient délibérément d’induire les gens en erreur ».

Récemment, la société de communication mondiale Edelman a publié son Baromètre de confiance 2022 d’après les réponses du public aux questions institutionnelles et sociétales, et ce rapport montre que la plupart des Canadiens se méfient des médias grand public.

Une majorité de Canadiens pensent que les «meneurs sociétaux » les induisent en erreur, et 71 % se disent préoccupés par le fait que de « fausses informations sont utilisées comme une arme ».

En ce qui concerne les nouvelles et l’information, plus de la moitié des Canadiens se méfient des médias traditionnels, tandis que de quarante-neuf à vingt et un pour cent respectivement se méfient des moteurs de recherche, des médias d’entreprises et des médias sociaux.

Le rapport demande également aux Canadiens s’ils croient que certains groupes « essaient délibérément d’induire les gens en erreur en disant des choses qu’ils savent être fausses ou des exagérations grossières ».

Soixante et un pour cent des Canadiens sont d’accord avec cette affirmation concernant les journalistes, soit un bond de douze pour cent par rapport à 2021. De même, les dirigeants d’entreprises et de gouvernements suscitent la méfiance de soixante et cinquante-huit pour cent des Canadiens respectivement.

En outre, plus de la moitié des Canadiens sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle les Canadiens « n’ont pas la capacité d’avoir des débats constructifs et courtois sur des questions sur lesquelles ils ne sont pas d’accord ».

En ce qui concerne les institutions, les Canadiens font le plus confiance à leurs employeurs, suivis des ONG, des entreprises, du gouvernement et enfin des médias.

Cependant, sur le plan individuel, les Canadiens font le plus confiance aux scientifiques ; les journalistes, les chefs de gouvernement et les PDG viennent en dernier.

De nombreux médias grand public, soutenus financièrement en partie par le gouvernement Trudeau, ont déformé la réalité du convoi pour la liberté en janvier dernier. Alors que les médias grand public ont claironné que la manifestation était « violente », les preuves ont montré que c’était faux.

En février, des médias canadiens et américains, dont le gauchiste Washington Post, ont été condamnés pour avoir utilisé des informations piratées afin de harceler des personnes qui avaient fait des dons à des participants au Convoi de la liberté.

En outre, les médias grand public ignorent ou minimisent régulièrement la Marche nationale pour la vie qui a lieu chaque année au centre-ville d’Ottawa.



Laissez un commentaire