M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2019

Mère et fils

6633 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Campagne terminée -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce début d'été, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Un miraculeux nouveau-né n'avait pas respiré pendant 22 minutes à sa naissance, mais les médecins ne l'ont pas abandonné

matilda.JPGLe bébé Matilda

Par Micaiah Bilger (Lifenews) traduit par Campagne Québec-Vie

Rachel Norey avait craint le pire quand les médecins ont mentionné les mots « soins palliatifs » à propos de sa fille nouveau-née.

Quand sa fille Matilda, est née grâce à une césarienne faite d’urgence, il y a sept mois, elle ne respirait pas, rapporte ITV News.

Mais une équipe de soins s’est battue pour sauver la vie de Matilda, et aujourd’hui elle est à la maison et se porte mieux que ce qu’on espérait. Cette famille vit en Angleterre dans le comté d’Essex à Harlow.

Sept mois plus tôt, Norey souffrait d’un décollement du placenta, une rare complication où le placenta se détache de l’utérus. Cette situation avait mis sa vie et celle de sa fille à naître en danger.

×

Campagne de financement printemps 2019

6633 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Campagne terminée -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

Selon le reportage, les médecins ont donc effectué une césarienne d’urgence et extrait Matilda de l’utérus. Matilda ne respirait pas quand elle naquit, et l’équipe médicale a mis 22 minutes à l’aider à prendre sa première bouffée d’air, rapporte le reportage.

Parce qu’elle avait été privée d’air pendant si longtemps, les médecins disaient que les chances de survie de Matilda étaient « presque inexistantes. » Les parents de Matilda ont dit qu’à un moment donné, l’équipe de soins pensait qu’elle mourrait et a donc suggéré les soins palliatifs.

Il n’y en eut jamais besoin. Matilda et ses docteurs se sont battus pour sa vie, et six semaines après sa naissance, la petite fille allait assez bien pour que ses parents l’emmènent à la maison, relate le reportage.

La famille dit qu’ils sont si heureux d’avoir leur bébé, et qu’ils sont reconnaissants envers les médecins et les infirmières qui ont travaillé si fort pour sauver sa vie.

« Ce que nous avions l’habitude de dire était: “Pourquoi ceci nous arrive-t-il?” », affirme sa mère. « Et maintenant ce que nous disons est: “Pourquoi sommes-nous si chanceux qu’elle aille si bien?” C’était si négatif et si désastreux pour nous, maintenant nous nous sentons comme les parents les plus chanceux du monde. »

Les Norey disent que Matilda a récemment eu son examen du sixième mois, et le docteur a alors dit qu’elle allait beaucoup mieux qu’il ne s’y était attendu.

Campagne de financement été 2019. Merci de nous aider avec un don sacrificiel. L'objectif est de 7500$.

Mère et bébé

Merci de nous aider à annoncer la seule solution aux multiples dérives de notre époque : une reconnaissance de l'autorité de Jésus Christ dans tous les aspects de la vie, y compris en société.

6633 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Campagne terminée -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire