M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Un homme domine la compétition d’escrime féminine, battant une femme 14 fois championne du monde

Par Matt Lamb — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Pixel-Shot/Adobe Stock

19 octobre 2023, Daytona Beach, Floride (LifeSiteNews) — Un homme confus quant au genre a récemment dominé une compétition d’escrime féminine.

Pour remporter son huitième titre, l’homme, nommé « Liz » Kocab, « a battu la Finlandaise Marja-Liisa Someroja, 14 fois championne du monde », a annoncé USA Fencing. La compétition pour les escrimeurs plus âgés s’est déroulée la semaine dernière à Daytona Beach, en Floride.

Kocab a déclaré que sa participation à la compétition était sa façon de remercier USA Fencing. « Je voulais soutenir USA Fencing », a-t-il déclaré. « Je le voulais vraiment. Sinon, j’envisageais de me retirer. Mais le fait que ce soit en Amérique, j’ai pensé qu’il était important de soutenir les États-Unis. C’est ma façon de remercier USA Fencing ».

La victoire ainsi que les félicitations ont suscité de vives critiques.

« Gagner un titre en tant qu’homme dans la catégorie des femmes ne fait pas de vous un champion. Cela fait de vous un tricheur qui a droit à tout », a écrit l’ancienne nageuse de l’université du Kentucky, Riley Gaines, sur X.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

L’American Principles Project a qualifié cela d’« injustice envers les femmes ».

L’année dernière, USA Fencing a annoncé que les hommes étaient autorisés à concourir contre les femmes à condition qu’ils aient inhibé leur testostérone pendant au moins 12 mois.

« Au sein de nos divisions, USA Fencing ne fera pas de discrimination sur la base de l’identité de genre, quel que soit le sexe assigné à la naissance, ou de toute autre forme d’expression de genre pour la participation à une division », a déclaré le groupe. « En tant que tels, les athlètes seront autorisés à participer aux événements sanctionnés par l’USA Fencing d’une manière conforme à leur identité/expression de genre, indépendamment du genre associé au sexe qui leur a été assigné à la naissance, conformément aux lignes directrices énumérées ».

« Il est essentiel que nous protégions les droits des athlètes non binaires et transgenres en escrime », a déclaré le PDG Phil Andrews à l’époque. « Même si nous prévoyons mener davantage de recherches scientifiques sur les effets physiologiques de la transition de genre en ce qui concerne spécifiquement le sport de l’escrime, nous restons unanimement et fermement favorables à ce que les athlètes transgenres aient leur place dans l’escrime ».

Mais le groupe d’escrime woke a ses limites, cependant, puisqu’il rejette implicitement l’idée qu’une personne puisse changer de sexe régulièrement — la politique stipule que « les athlètes ne seront pas autorisés à modifier leur sexe au cours de la saison ».

Les jeunes athlètes ont moins d’obstacles à surmonter. « Les jeunes athlètes transgenres seront autorisés à concourir sans restrictions — ils n’auront qu’à déclarer leur identité ».

Les hommes confus quant au genre ont l’habitude de se présenter comme des femmes et de dominer dans les sports, notamment en natation, en skateboard et en cyclisme.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire