M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Automne 2021

mère et enfant

945.00 $ recueillis -- Objectif : $ 10 000 -- Il reste deux semaines -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Aidez-nous à transmettre l'espérance, qui seule nous donne la force de traverser ces temps cruciaux. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Un groupe « gai » chante : « Nous allons convertir vos enfants, nous venons les chercher » — ils sont sérieux


Le Gay Men's Chorus of San Francisco.

Par Doug Mainwaring — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : YouTube

8 juillet 2021 (LifeSiteNews) — Bien que le compositeur et le parolier d’une chanson controversée du San Francisco Gay Men’s Chorus [Chœur des hommes gais de San Francisco] ─ chanson désormais universellement connue sous le titre de « We'll convert your children, we're coming for them » [« Nous allons convertir vos enfants, nous venons les chercher »] ─ déclare que celle-ci n’est qu’une parodie, le message est fort et clair : Nous avons gagné, nous sommes invincibles.

Or, cette chanson n’est pas une parodie. Il s’agit du pouvoir politique que les forces LGBT ont amassé, écrasant tous les aspects de la culture américaine.

Il ne s’agit pas de victimes d’une société hétéronormative implorant d’être acceptées ou laissées tranquilles ; cette chanson, publiée sur les médias sociaux le 1er juillet — le lendemain de la fin du mois des « fiertés » — est à la fois une danse de la victoire et un dernier coup de semonce.

Ce sont des conquérants arrogants qui, malgré leurs protestations après coup, font savoir que le drapeau arc-en-ciel a été fermement planté dans la culture américaine, éviscérant la science, la nature et la moralité par le rejet de la vérité immuable de la complémentarité.

Nous avons un message pour vous :

Vous pensez que nous allons corrompre vos enfants, si notre programme n’est pas contrôlé.
Bien. Juste pour cette fois, vous avez raison : nous allons convertir vos enfants... Il n’y a vraiment aucune échappatoire.

Pourquoi déclarent-ils inconsciemment « Il n’y a vraiment pas moyen d’y échapper » ?

Parce que c’est vrai. Les activistes homosexuels et transsexuels ont ostensiblement gagné cette guerre.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement - Automne 2021

945.00 $ recueillis -- Objectif : $ 10 000 -- Il reste deux semaines -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie
  • Vos enfants ne peuvent pas échapper à la normalisation de l’homosexualité et du transgenrisme dans l’école publique qu’ils fréquentent. La plupart des enseignants, des administrateurs, des commissions scolaires et des syndicats d’enseignants sont à 100 % du côté des forces politiques LGBT. Ils sont les pourvoyeurs de la propagande LGBT. Les enseignants qui osent refuser d’appeler « fille » un garçon ou « garçon » une fille perdent rapidement leur emploi.
  • Vos enfants ne peuvent pas échapper à la normalisation de l’homosexualité et du transgenrisme à la bibliothèque publique locale : l’heure du conte des drag queens a pour but d’habituer les jeunes enfants à voir des hommes habillés de vêtements féminins voyants, effaçant ainsi les lignes claires tracées dans la tête de votre enfant entre le masculin et le féminin. Une drag queen a déclaré qu’exposer des enfants à des travestis n’était ni plus ni moins que de les mettre en présence de strip-teaseurs ou de stars du porno.
  • Vos enfants n’échapperont pas à la normalisation de l’homosexualité et du transsexualisme dans les émissions de télévision pour enfants — Disney présente désormais des personnages gays, lesbiens et « non binaires », tout comme Cartoon Network, Nickelodeon et PBS. Comme l’a fait remarquer Tony Perkins, président du Family Research Council, « les producteurs semblent décidés à transformer des histoires saines et familiales en une arme d’endoctrinement ». Voyez plutôt : Adventure Time (Cartoon Network), DuckTales (Disney), My Little Pony (Discovery Family), Arthur (PBS), The Loud House (Nickelodeon), Clarence (Cartoon Network), She-Ra and the Princesses of Power (DreamWorks), Andi Mack (Disney), Steven Universe (Cartoon Network), Star vs. the Forces of Evil (Disney XD) et Gravity Falls (Disney).
  • Vos enfants ne peuvent pas échapper à la normalisation de l’homosexualité et du transsexualisme dans le sport. Toutes les équipes de la NFL, de la NHL, de la NBA et de la MLB organisent des événements de « fierté » et vendent des t-shirts, des casquettes et d’autres articles arborant des logos d’équipe aux couleurs de l’arc-en-ciel. Les Nationals de Washington ont mis en avant une proposition de « mariage » homosexuel pendant un match, et la NFL a déclaré que « le football est gay ».
  • Vos enfants ne pourront pas échapper à la normalisation de l’homosexualité et du transgenrisme dans les entreprises américaines, car presque toutes les grandes entreprises américaines et mondiales ont pris le train en marche de la sodomie et de la confusion des genres. Plus de 1 100 entreprises ont participé à la plus récente enquête sur l’indice d’égalité LGBTQ des entreprises, menée par l’Human Rights Campaign, un puissant lobby LGBTQ. Au total, 767 entreprises ont obtenu un score parfait.
  • Vos enfants n’échapperont pas à la normalisation de l’homosexualité et du transsexualisme dans l’armée américaine, où l’orientation sexuelle et l’identité de genre prennent le pas sur la préparation militaire.
  • Vos enfants ne peuvent pas échapper à la normalisation de l’homosexualité et du transgenrisme au sein du gouvernement américain, car le président, son cabinet et notre Congrès dirigé par les démocrates sont contrôlés par les forces politiques LGBT, de la même manière qu’ils sont sous la coupe de l’industrie de l’avortement.
  • Et vos enfants ne peuvent pas échapper à la normalisation de l’homosexualité et du transgenrisme dans l’Église catholique, en raison des messages très confus délivrés par le P. James Martin SJ, de prélats importants tels que les cardinaux Cupich, Tobin et Gregory (et bien d’autres), et du pape François lui-même.

Cette chanson est un avertissement aux chrétiens, et à tous les hommes et femmes raisonnables : un assaut total contre la complémentarité est en cours depuis de nombreuses années et, bien qu’il ait gagné beaucoup de terrain, cédé par nos tribunaux, nos législatures et de nombreuses institutions sociales importantes, le lobby LGBT n’a pas fini. Ils ne s’arrêteront pas tant que la sodomie ne régnera pas sur le christianisme et les autres religions, et que les différences entre homme et femme ne seront pas effacées.

Leur principale cible de propagande, ce sont les enfants. Ne l’oubliez pas : une dernière frontière qu’ils n’ont pas encore [complètement] conquise est le « sexe » entre adultes et enfants ou adolescents, mais elle est dans leur ligne de mire et il y a beaucoup d’hommes en dehors du monde LGBT qui aimeraient aussi voir levées les interdictions légales contre la pédérastie et la pédophilie.

Rod Dreher l’a déjà noté dans The American Conservative :

Le mépris dont ces hommes font preuve envers les parents qui ne pensent pas comme eux est au cœur de tout cela. La raillerie qui dit, quelles que soient vos croyances religieuses, nous allons voler les cœurs et les esprits de vos enfants, et il n’y a rien que vous, les ploucs, puissiez faire pour nous arrêter. Cela dévoile le jeu. Cela révèle le jeu pour eux, et pour tous leurs alliés corporatifs.

Dreher a raison de dire que la chanson « dévoile le jeu », mais je pense que c’était l’intention depuis le début. Ils n’ont pas peur. Ils sont fiers. Et ils sont déterminés à faire précisément ce qu’ils ont chanté.

Je suis un ancien membre du Gay Men's Chorus de Washington, D.C., et les paroles — le cri de guerre — de cette chanson me font frémir. Ne l’écartez pas. Ne l’oubliez pas. Ne les laissez pas essayer de l’envoyer dans le puits sans fond de la mémoire.

Campagne de financement - Automne 2021

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire